BREATHING OCEAN.


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Peux être qu'aujourdh'ui, enfin, tout sera différent? ~ PV: NUAGE D'ORANGER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Peux être qu'aujourdh'ui, enfin, tout sera différent? ~ PV: NUAGE D'ORANGER Mer 2 Juil - 22:05


















 ❝ Peux être qu'aujourdh'ui, enfin, tout sera différent? ~ PV: NUAGE D'ORANGER ❞
"Celui qui accepte le mal sans lutter contre lui, coopère avec lui."  M.L.K ~



     Douceur des Anges s'était levée d'excellente humeur. Le monde lui semblait remplie de surprises qui attendait qu'elle vienne les découvrir. Chaque porte qui se fermait en ouvrait une nouvelle, et chaque problèmes qu'elle rencontrait disparaitrait dès qu'elle poserait la tête sur sa litière de mousse. Parfois, elle était aussi fraiche qu'une fleur au printemps, et parfois, elle était aussi triste que le mauvais temps. Et pour couronner sa bonne humeur matinale, le temps était magnifique, idéal pour un premier entrainement. Douceur des Anges sortit de la tanière des guerriers en baillant à s'en décrocher la mâchoire.

     Elle rentra ses griffes, les ressortit, les rerentra à nouveau, les sortit. Son petit manège dure un temps tandis qu'elle regarde autour d'elle le camp se réveiller. Tout autour d'elle était illuminer par les innocentes gouttes de rosée. Les rayons de la naissance de l'astre de feu enflammait son manteau blanc qui arborait des teintes dorées. Ses yeux gris bleus se plissait en deux fentes pour ne pas être aveuglée. Pendant plusieurs secondes elle resta assise là, à regarder le temps se figer, Puis elle se souvient que son rôle de mentor et de professeur lui demandait des responsabilités et des obligations, et qu'elle devait s'occuper de Nuage d'Oranger.

      Son cœur s'arrêta de battre dans sa poitrine. Littéralement. Le monde qui lui semblait beau et hydillique s'était transformer en un cauchemar sans aucune fin. Le temps s'est arrêté, tic tac, et les humiliations arrive à grand pas, tic tac. Chaque battement de cœur la rapprochait de cette épreuve qu'était de passer du temps avec cette sale petite apprentie. Une panique sourde s'empara de sa gorge, des étoiles se mirent à danser devant ses yeux et un noeud dans son estomac était en train de se former. Elle s'avance vers la tanière des apprentis, les pattes tremblotantes, se demandant quel horreur la novice allait inventer aujourd'hui, comment la faire souffrir un peu plus.

      Douceur des Anges se souvient à quel point elle avait été contente et fière d'être choisie pour s'occuper de Nuage d'Oranger, alors qu'elle n'était pas guerrière depuis plus de quelques lunes. Et maintenant elle se dit qu'elle n'était pas prête, qu'elle aurait du en parler au meneur et tout simplement refuser. Quel mentor était elle pour ne pas savoir tenir tête à son apprentie? Que lui enseignait elle en la laissant faire ce qu'elle voulait? Tout commençait dans l'enfance.. Et elle, elle l'envoyait droit dans le mur. Comme elle était déçue, elle se sentait tellement nulle ! Peux être qu'il n'était pas encore trop tard, qu'elle pouvait demander à son chef une faveur.

      Mais jamais elle n'oserait lui demander un truc pareil. Cela serait perdre courage, dire à haute voix à quel point elle est incompétente et indigne de confiance. Elle ne peux pas faire ça. Douceur des Anges pénètre dans la tanière des apprentis. Elle marche sur la pointe de ses coussinets, fait attention à ne pas marcher sur les novices endormis. Elle aperçoit vite le pelage blanc recouvert de tâches rousses. Les pupilles vertes de Nuage d'Oranger sont closes.

     «Nuage d'Oranger? Réveille toi !» murmure elle doucement, en lui donnant un petit coup de pattes dans l'épaule. Voyant qu'elle ne réagit pas, elle se mit à la secouer énergiquement. «REVEILLE TOI NUAGE D'ORANGER ! SALE FEIGNASSE !» hurle elle comme possédée. Puis elle écarquilla les yeux, choquée par ce qu'elle venait de dire et murmura honteuse : «Désolée.. viens on pars en entrainement de combat.»



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://breathing-ocean.forumactif.org/t1024-fleur-d-oranger#14462 http://breathing-ocean.forumactif.org/t1029-fleur-d-oranger
VOLCAN
☼ Pseudo : Mél ♥
☼ Messages : 851 ☼ Arrivée sur l'île : 15/06/2014
☼ Double-Compte : Songe Tropical

MY CAT LIFE

☼ Rang : Guerrière
☼ Âge en lunes : 37

Message(#) Sujet: Re: Peux être qu'aujourdh'ui, enfin, tout sera différent? ~ PV: NUAGE D'ORANGER Jeu 3 Juil - 18:46

J'étais endormie, j'étais encore dans ce monde étrange des rêves où la seule gravité est de se réveiller. Dans ce monde, le temps passe plus vite une fois qu'on y est, on a aussi des rêves. La grande particularité de ce monde : les rêves. Des fois, on a pas assez vidé son esprit, on ne rêve pas. On est comme dans un trou noir. Une fois que l'on maîtrise cela, que l'on est le véritable maître de soit même, il y a les rêves. Les rêves qui sont séparés en deux parties : les "bons" rêves et les mauvais rêves aussi appelés "Cauchemars". Au début, les cauchemars nous font peur car on ne sait pas les manipuler, les faire reculer. Puis ensuite, ça vient comme le savoir de respirer, on arrive à ne faire entrer que les bons rêves, mettant les cauchemars à la poubelle. Cela demande une bonne confiance en soit, et une pratique régulière du sujet. C'est pur ça que dormir chez moi avait été important, même si j'avais mes devoirs d'apprentis. Maintenant, je dormais toujours autant, mais cette fois pour le plaisir de savoir que j'aurais des bons rêves. On l'a toujours dit : les rêves ont aucun rapport avec la réalité. Aucun. Pourtant, moi, je veux y croire. Croire que je pourrais savoir ce qui se passera dans le futur. Pour l'instant, rien m'est vraiment apparu dans l'avenir mais j'ai espoir que j'y arriverai un jour. Mais il y a une fois sur trois où je me rappelle mes rêves, ce qui m'aide pas vraiment. Dans mes rêves, il y a pleins de truc insolites, extraordinaire, hors du commun, ... Des choses qui auraient pu se passer dans la réalité mais qui ne l'on pas fait. Il y a aussi des rêves qui m'aide à croire dans la vie. Des rêves auxquels je m'accroche pour avoir plus de témérité. Il n'y a plus de rêves qui me font déprimer car ce sont des cauchemars et les cauchemars, ils n'existent plus depuis longtemps pour moi.

Déjà, hier, j'avais bien forcé pour tenir éveiller le soir et j'avais donc été plus fatiguée. Je m'étais endormi à peine que mon corps ait touché ma litière de mousse. Je savais que j'avais entrainement le lendemain mais ça ne m'empêchait pas de dormir tard. Tard ... J'aurais pu dormir jusqu'à le soleil soit à son apogée dans le ciel mais il y avait entraînements. Je dormais donc quand mes oreilles reçurent un choc immense : une voix avait crié :

«RÉVEILLE TOI NUAGE D'ORANGER ! SALE FEIGNASSE !»

Étonnée et fatiguée, j'avais levé ma tête en ouvrant les yeux pour voir. Encore sonnée, j'eus la surprise de voir mon mentor. Surprise ? Je l'avais jamais vu crier aussi fort mais c'était sur qu'avec moi, ses nerfs devaient lâcher. Elle était trop douce comme mentor ... Si je continuais ainsi, j'allais peut-être avoir un autre mentor. Si j'avais ça se produisait, c'est pas moi qui allait me plaindre. Encore plus surprise que moi, Douceur des Anges se renferma, étonnée d'avoir haussé aussi fort la voix. En moi, je me disait : "Et oui ma vieille, t'as réveillé tout le monde dans la tanière !", mais seuls mes yeux pétillaient pour penser cela. Finalement, elle chuchota avec une voix presque inaudible :

«Désolée.. viens on pars en entrainement de combat.»

Je m'occupai pas de son désolée, elle savait très bien que je n'allais pas me mettre à lui pardonner, à lui faire des louanges, etc. Mes oreilles captèrent que deux mots "Entrainement et combat", et cela me procurait un grand plaisir. Je lui avais vite montré que je détestai les leçons pour apprendre le code du guerrier et que les balades dans le territoire m'avait vite soûlé, et encore que la chasse m'ennuyait. Le seul truc où je daignais écouter, c'était le combat. En fait, j'écoutais pas vraiment, mais j'aimais surtout la pratique. Le combat. Cela me mettait quelques idées sadiques dans la tête. Finalement, je la suivis docilement en dehors de la tanière sans un seul commentaire. Une fois dehors, je m'éclipsai quelques minutes pour chercher un poisson sur le tas de gibier. Puis, je revins où je venais de la planter quelques temps avant et je lui demandai :

-On va où ?

_________________





Merci Marie ♥️


Signé Nam :3:
 

Nuage d'Oranger:
 



Autres ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: Peux être qu'aujourdh'ui, enfin, tout sera différent? ~ PV: NUAGE D'ORANGER Lun 21 Juil - 13:58






















     Douceur des Anges essayait de contrôler les vagues de panique qui se fracassaient contre ses côtes. Doucement, allez, tu peux le faire. se dit elle mentalement. Arrête d'être gentille, tu est en train de te faire marcher dessus ! Tu ne veux pas recommencer comme avec tes sœurs quand même? Mauviette! Son apprentie ouvrit les yeux, regardant autour d'elle, surprise et à la fois outrée d'avoir été réveillée ainsi. Une vague de rayons de chaleur recouvrit l'eau mouvementée de son être pendant quelque instant, se rendant compte que quelque part, elle avait réussie à lui faire du mal. C'était peux être anodin mais un réveil aussi violent avait été une grande épreuve pour elle. Douceur des Anges suivit des yeux Nuage d'Oranger sortir de la tanière, non sans piétiner quelque chats réveillés en passant. Sentant leurs regards courroucés d'avoir étés eux aussi réveillés ainsi, elle détourna les yeux et la suivit précipitamment. L'apprentie partit vers le tas de gibier, se prit un poisson et le mangea tranquillement. Douceur des Anges sentit ses pupilles s'enflammer tant elle lui lançait des regards noirs haineux. Elle avait l'impression que son pelage immaculée devenait peu à peu aussi sombre que son cœur en cet instant.  Oh, l'heure de la vengeance avait sonné.

      Douceur des Anges ne se reconnaissait plus. Que cela soit au pensées meurtrières et teintée de sang que de son ressenti et de son comportement. Elle sombrait dans le côté obscur, celui des traitres et des chats sans aucune pitié. Et si, pour une fois, elle allait jouer le rôle du méchant chat? Après tout, elle avait pus le faire une fois, pourquoi pas deux? Elle avait agit ce jour là le jour ou personne ne pouvait bien agir. Et si c'était à refaire, elle le referait. Nuage d'Oranger s'approcha de son mentor, une lueur amusée et pleine d'insolence dans ses pupilles vertes. Elle n'avait pas encore remarquée que Douceur  des Anges avait étés piquée par un lion aujourd'hui. Un rictus mauvais s'étire sur ses babines.

      «On va ou?»

      Douceur des Anges plissa les paupières, oubliant ou elle était, qui elle était, oubliant que ce qu'elle comptait faire n'était pas vraiment recommander pour éduquer un chaton rebelle. Elle leva une patte antérieure et l'abatis sans aucune pitié sur le museau de son apprentie. Elle recula, sous le choc. Ah ça pour être surprise, elle devait l'être.

     «Alors déjà, numéro un, tu ne vas pas manger à l'heure que tu veux, les autres chats ont besoin de prendre des forces ! Et depuis quand les apprentis se permettent d'aller se remplir l'estomac au lieu de s'entrainer? La prochaine fois que tu fais ça, tu sera punie et tu devras faire toute les corvées de tes camarades pendant une semaine ! Tu t'es crus ou, hein, au juste? Respecter le code du guerrier, tu connais pas ça?» grogna elle menaçante, l'enveloppant de son ombre toute entière tandis qu'elle se relevait digne et fière. «Et la politesse, tu l'a oubliée aussi? Peux tu me dire ou on va, Douceur des Anges, sil te plait? Bonjour Douceur des Anges, que fais t-on aujourd'hui?» rajouta elle en prenant une voix niaise use et pleine de douceur. «Tu connais pas ça, toi, tu est au dessus de ça hein, madame pète plus haut que tout le monde alors qu'elle est une apprentie médiocre ! Alors maintenant on va s'entrainer, immédiatement !»

     Des camarades novices de Nuage d'Oranger imitèrent parfaitement la voix de Douceur des Anges en train de faire un sermon, pouffant et ricanant près de Nuage d'Oranger. Douceur des Anges traversa le camp et en sortit en vitesse, sa queue fouettant l'air. Non mais vraiment ! Elle se prend pour qui celle là? Si elle croit qu'elle va pouvoir torturer son mentor encore longtemps ! La peur était toujours présente, prête à la submerger encore une fois, mais elle devait l'affronter, pour le bien de tous. Le duo marcha sur leurs territoires pendant un moment, en silence. Puis, ils approchèrent de la Plage Aux Mirages. Douceur des Anges, se tourna vers elle, et s'écria, féroce :

      «La prochaine fois que tu essaye de m'humilier, j'irais en parler au Chef. Je ne pense pas que des apprentis comme toi ont leur place dans notre noble et respectueux clan. Si je dois te bannir moi même, je le ferais.»




© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: Peux être qu'aujourdh'ui, enfin, tout sera différent? ~ PV: NUAGE D'ORANGER Lun 28 Juil - 17:44

Déplacé pour changement de personnage.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: Peux être qu'aujourdh'ui, enfin, tout sera différent? ~ PV: NUAGE D'ORANGER

Revenir en haut Aller en bas

Peux être qu'aujourdh'ui, enfin, tout sera différent? ~ PV: NUAGE D'ORANGER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» todd&maïwenn&nathanael → maintenant tout semble différent, on ne sait pas vraiment comment le monde tourne une fois que le voile se lève !
» C'est marrant comme de jours en jours, rien ne change. Par contre, quand tu regardes en arrière, tout est différent.
» ~ Lalan'Art ~ (Enfin tout est relatif ^^)
» Les Nazgûl
» Une histoire commune, un destin différent, un avenir commun

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BREATHING OCEAN. :: Archives :: Archives VERSION 1 :: RPG :: RPs :: RPs abandonnés-