BREATHING OCEAN.


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Happy Ending

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://breathing-ocean.forumactif.org/t932-travel-the-time-with-me
NOUVEAU
☼ Pseudo : Hope (Océane)
☼ Messages : 1880 ☼ Arrivée sur l'île : 15/06/2014

MY CAT LIFE

☼ Rang : cheffe.
☼ Âge en lunes : 38 lunes.

i could be brown
i could be blue
i could be violet sky
i could be hurtful
i could be purple
i could be anything you like



Message(#) Sujet: Happy Ending Mer 23 Juil - 19:44



❝ Happy Ending ❞

Ft. Faucheur des Âmes



Faucheur des Âmes, Faucheur des Âmes ... Un nom que je connais depuis un bon moment. Ça doit faire quoi ? Treize lunes maintenant ? Ça commence à faire pas mal, quand même. Mais quand on sait que ça fait aussi dix lunes que l'on ne s'est pas vu, ça perd tout son charme. Surtout que dix lunes c'est très long, on change énormément en dix lunes ... On devient Chef en dix lunes, comme moi ... Et lui, il a aussi changé, cela ne fait aucun doute, mais dans quel sens ? Est-il devenu le fils fils à sa maman ? Ou un guerrier sans cœur et sans merci ? Je n'espère ni l'un ni l'autre, mais ce n'est malheureusement pas moi qui décide de sa vie. Il a fait des choix. Ses choix. Où qu'il est soit, cela en résulte de ses actions et de ses choix, je ne peux rien y faire de plus.
Mais quoi qu'il soit devenu, il est et il restera un ami proche. Cela fait trop longtemps que nous ne nous sommes pas vus, et donc pas parlés. Je ne l'ai même pas croisé aux Assemblées ! Je veux y remédier aujourd'hui. Je me rend à la Forêt de Lianes, notre ancien lieu de "rendez-vous", mais surtout, un territoire de son clan. Il a donc plus de chances de s'y rendre, et donc de me croiser. Cet endroit est loin de me rendre joyeuse, il sent le renfermé et n'est franchement pas lumineux. Seuls les guerriers de la Jungle peuvent l'apprécier en somme ! Seuls eux peuvent supporter ces conditions. Nous, les guerriers de la Plage, avons besoin d'espace, de liberté. Cet endroit est renfermé, ... Il ne nous conviendrait jamais. Bref, tout ça pour dire que ce n'est pas un territoire de la Jungle pour rien. J'ai vraiment le don de parler pour ne rien dire !
Je sortis du camp sans demande mon reste. Tout les guerriers étaient trop occupés à roupiller au soleil pour me voir parti, et tant mieux. Je me rendis dans la Forêt aux Lianes en trottinant. J'avais hâte ! J’espérais seulement qu'il serait présent.
Sur place, je monta rapidement dans un arbre pour ne pas me faire repérer par une quelconque patrouille. Ce n'est qu'au bout d'une heure, peut être deux, que je reconnus l'odeur fruitée de mon amie Faucheur des Âmes. Heureuse, je descendis de mon arbre pour tomber face à face avec lui.

▬ Faucheur des Âmes ! Ça faisait longtemps ! Comment vas-tu depuis le temps ?


_________________

TRAVEL THE WORLD WITH ME


Other ♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: Happy Ending Mar 5 Aoû - 3:04



❝ HAPPY ENDING ❞
feat. Etoile de l'Espoir






Des choix. Nous en faisons tous les jours, et même si nous ne voyons pas toujours la portée qu'ils peuvent avoir sur nous, ils nous suivent quoi qu'il arrive, qu'on le veuille ou non. Ils tracent notre chemin, remplissent nos histoires, marquent nos caractères. Il y a cela quelques lunes, tu as toi même été confronté à l'un de ces choix. Tu as pris une décision, qui sans doute sera la plus grande de ta pauvre vie inutile. Ce choix n'est autre que de rejoindre le clan de la Jungle, qui maintenant est ta seule famille.

Des souvenirs. Eux aussi ne nous quittent jamais, nous collent à la peau comme la misère sur le pauvre monde. Eux aussi font de nous ce que nous sommes, aussi sombres soient-ils. Et il est extrêmement difficile de s'en débarrasser. Parfois ils nous rongent à petit feu. Du moins, quand on ressent la douleur. Mais d'autres fois, ils sont bien plus doux, bien plus agréables. Comme à cet instant, quand tu es plongé dans une profonde nostalgie, et que tu revois ce jeune chaton avec qui tu jouais étant enfant.

Boule d'Espoir lorsque vous vous êtes connus. Mélodie de l'Espoir la dernière fois que vous vous êtes vus. Et selon les rumeurs, Etoile de l'Espoir à présent, noble dominante du clan de la plage.

Lorsque tu n'étais pas plus grand que trois pommes, et que ta fratrie de tapait sur les nerfs, tu t'enfuyais de ton camp pour la rejoindre en territoire neutre. Vous jouiez ensemble pendant d'interminables heures, et au fil du temps un lien s'était créé. Pour toi, c'était bien plus difficile, étant donné ton "incompatibilité" avec tes congénères, ton caractère bourru de l'époque et ta pathologie qui t'empêche de ressentir quoi que ce soit. Quoi qu'il en soit, c'est avec cette femelle que tu t'es rendu compte que tu pouvais toi aussi ressentir des choses de ce genre. Elle est la première à avoir dompté ta sympathie. Ton amitié. C'est en tout cas comme ça que tu as étiqueté cette curieuse sensation qui te réchauffait ton coeur de glace à chacune de vos rencontres.

Mais, tu as eu des problèmes. Tu as dû faire ton fameux choix. Tu as rejoint la jungle, sans même penser une seule seconde à la rejoindre à la plage. Peut-être que si tu l'avais fait, ta vie aurait été complètement différente ? Mais tu ne peux plus revenir en arrière, et cela t'importe peu. Et de toute façon, on ne peut pas savoir comment cela se serait passé. Tu es un fantôme de la jungle maintenant, l'appel de la nature et de l'aventure a été plus fort que celui de l'amitié. Et là, ce fut le déclin. Tu as tracé ta destinée, et il a été de plus en plus difficile de rencontrer Nuage de l'spoir. Les temps ont changé, vous avez grandi, vous avez eu des responsabilités. Tu t'es assagi. Et la dernière fois que tu lui as parlé remonte maintenant à une douzaine de lunes.

Et sur toute cette réflexion, tu te trouves à présent dans une sorte de mélancolie. Tu ne te rends même pas compte que tu as déserté le groupe de guerriers avec lequel tu étais. De toute façon, ces derniers commençaient déjà à abîmer tes pauvres tympans, meurtris par la bêtise et l'hypocrisie. Maintenant, tu es dans la forêt de lianes, un endroit cher à ton coeur. C'est ici que tu as été trouvé lorsque ton foyer n'a plus voulu de toi, c'est ici que tu as été adopté par ton clan. Mais outre cette jolie petite histoire, à fendre le coeur des femelles attentives, c'est aussi un magnifique lieu. Le parcourir t'aide à te recentrer. Et Dieu sait que tu as besoin d'être recentré en ce moment !

Mais soudain, une effluve, une odeur. Tu la sens, la ressens. Un pic arrive dans ton coeur, cela ne peut être dû qu'à une unique chose. Impossible, tu secoues initialement la tête. Mais le parfum de poisson frais -signe du clan de la plage- se fait de plus en plus fort, jusqu'à ce que sa propriétaire ne tombe littéralement du ciel, devant toi.

Tu commences par reculer de deux pas, incrédule. Et puis, c'est bien elle, Étoile de l'Espoir. Tu ne rêves pas. Mais qu'est-ce qu'elle fait là ? N'a-t-elle pas d'autres chats à fouetter, sans vouloir faire de jeu de mot boiteux ? Et puis, sur le coup, tu ne sais pas vraiment comment agir. Tu devrais lui en vouloir, pour tout ce temps en silence radio. Pour t'avoir en quelque sorte "lâché" quand tu en avais besoin. Pour avoir bien mieux réussi que toi finalement, ou d'avoir eu plus de chance. Pais pour trois raisons, tu ne peux pas. Déjà, parce que tu ne connais pas vraiment la haine. Cela ne t'atteint pas. Aussi, tu sais très bien que ce n'est pas vraiment de sa faute que ta propre famille t'ai rejeté, qu'elle mérite sa place de cheffe plus qu'amplement, et que tu n'es pas tout à fait innocent non plus dans cette coupure de ponts. Mais surtout, il y a cette étincelle qui est ravivée au fond de ton coeur, la même qu'autrefois. Amitié. Tu reconnais le sentiment. Tu n'as pas oublié. Mais il s'agit d'Espoir, tout de même !

Tu t'avances de nouveau vers la meneuse de la plage, avec un visage impassible, comme à ton habitude. Et tu salues ton amie, un peu plus sèchement que ce que tu aurais voulu. Mais tu ne peux tout de même pas changer ta nature. De toute façon, tu te dis qu'elle te connaît, et qu'elle ne prendra pas cet air froid personnellement. Ou alors ... Pas trop ...

« Étoile de l'Espoir. Et bien, que nous vaut l'honorable visite de la meneuse de la plage sur notre territoire ? Je croyais que tu avais toujours eu horreur des forêts ? »

Aussitôt prononcé, tu regrettes immédiatement tes propres mots. C'est rare, mais tu n'en as pas vraiment eu le contrôle à l'instant. Et ton regret ne se manque pas, au vue de la grimace qui se dresse maintenant sur ton visage d'ébène. Et alors, après t'être assis devant ton interlocutrice, tu fais quelque chose que rarement tu avais fait auparavant ...

« Je ... Je suis désolé, c'est juste que ... De te voir arriver là, comme ça ... Ça fait si longtemps ! »

Des excuses.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://breathing-ocean.forumactif.org/t932-travel-the-time-with-me
NOUVEAU
☼ Pseudo : Hope (Océane)
☼ Messages : 1880 ☼ Arrivée sur l'île : 15/06/2014

MY CAT LIFE

☼ Rang : cheffe.
☼ Âge en lunes : 38 lunes.

i could be brown
i could be blue
i could be violet sky
i could be hurtful
i could be purple
i could be anything you like



Message(#) Sujet: Re: Happy Ending Mar 26 Aoû - 22:23

Depuis tout ce temps, il n'a pas changé. Il est resté mon Faucheur, mon Faucheur des Âmes rien qu'à moi. Bien sûr, il s'est musclé, il a grandi, il s'est sûrement assagi (quoique), mais il reste le même matou avec qui je m'amusais à l'époque. Même si maintenant, plus rien ne sera pareil, je tiens à lui rendre visite. Depuis tout ce temps ... Je lui dois bien ça. Il le mérite vraiment.

« Étoile de l'Espoir. Et bien, que nous vaut l'honorable visite de la meneuse de la plage sur notre territoire ? Je croyais que tu avais toujours eu horreur des forêts ? »

Que lui arrive-t-il ? N'est il donc pas heureux de ma visite ? M'a-t-il oublié ? A-t-il oublié tous nos jeux ensembles, tous nos fous rires, tous nos bons moments ? Non, ce n'est pas possible ! Je ne peux pas le croire ... il ... il n'a pas le droit. Il n'a pas le droit d'oublier ce genre de choses ! Pas de si belles choses, il ne peut pas. Je ne l'autorise pas à oublier son enfance. Elle est peut être douloureuse, mais c'est ce qui l'a forgé jusqu'à maintenant, ce qui a forgé son caractère et ce qu'il est aujourd'hui. Sans elle, il ne serait pas le même. Il ne serait pas le Faucheur des Âmes que j'aime. Il ne serait pas mon ami.

« Je ... Je suis désolé, c'est juste que ... De te voir arriver là, comme ça ... Ça fait si longtemps ! »

Des excuses ... ? De sa part ... ? J'ai du mal à en croire mes oreilles. C'est tellement rare ... Que dis-je. Je ne l'ai jamais entendu s'excuser. C'est très déstabilisant. Mais au final, ça fait plaisir. Il a changé, et pas en mal. Même si je sais pertinemment qu'il ne passe pas sa vie à s'excuser et que je suis un cas à part !
Passons toutes ces futilités. Je ne dois pas m'étonner du comportement de Faucheur des Âmes, après tout, je le connais très bien et sais de quoi il est capable. Chacun son caractère, chacun sa personnalité, chacun son histoire.
Je lui souris. Je l'ai déjà dit mais ... il m'a tellement manqué ! À l'époque il était un peu comme le frère que je n'ai jamais eu ... Et il l'est toujours ! Même si ce frère s'est éloigné de moi, il reste mon frère. Je ne pourrai jamais l'oublier. Même s'il fait de mauvais choix, qu'il prend de mauvaises voix ... Je m'en moque. Il est et il restera mon frère de cœur et je serais toujours là pour lui. Émue, je viens me blottir contre son doux pelage ébène tacheté de blanc. Je m'écarte un peu et plonge mon regard dans ses yeux verts.

« Faucheur des Âmes ... Tu m'avais tellement manqué ! Cela fait si longtemps que je ne t'ai pas vue ... Je suis désolé, je ... je ne pouvais pas risquer de venir ici, c'était trop ... compliqué ... J'espère que tu me comprendras. »

Étoiles des Démons. Encore et toujours de sa faute à lui ! Je ne peux rien faire sans qu'il soit au courant par je ne sais quel moyen. Une vraie plaie ce chat là. Je plains Faucheur des Âmes de devoir le supporter au quotidien ... D'être sous ses ... ordres .... Baah. Beurk. Pfff. Heureusement que je ne suis pas née dans son clan ... Enfin, son ramassis de je-ne-sais-quoi plutôt. C'est même pas un clan ça, c'est un "truc". Un truc dont Faucheur fait parti, et que je plains. D'ailleurs, pourquoi reste-t-il là bas ? Il n'a pas vraiment d'affinités avec les chats de ce clan à ce que je sache ... Enfin, je me trompe sans doute. Je ne connais pas toute sa vie, je ne sais que ce qu'il me raconte, et ça me suffit.
Suffit. Il fait ce qu'il veut, un point c'est tout.

_________________

TRAVEL THE WORLD WITH ME


Other ♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: Happy Ending Sam 6 Sep - 17:04



❝ HAPPY ENDING ❞
feat. Etoile de l'Espoir



Tu relèves les yeux au contacte soyeux de son pelage contre le tien. Elle vient se blottir à toi, et tu ne la repousses pas. Non, cette chaleur t'a bien trop manqué pour que tu te permettes de la chasser, maintenant que tu l'as retrouvée. Ce n'est rien de plus qu'un simple contacte affectueux, et pourtant, cela représente bien plus pour toi. Ce sont tant de lunes rattrapées, tant de sentiments enfouis qui refont surface. Tu te souviens à présent ce que représentent des valeurs comme l'amitié. Tant de souvenirs te reviennent, tant de bonheur qui ne faisait plus partie de toi. Tu voudrais sans doute tirer un trait sur ce passé, te dire que tout cela est fini, et ne pas avoir à espérer retrouver Mélodie d'Espoir un jour. Mais tu n'y arrives pas, c'est plus fort que toi. Et tu finis même répondre à son étreinte, enfouissant ton mince museau dans la fourrure qui t'es offerte. Ce moment est silencieux, et si précieux ... Mais malgré tout, tu gardes ce que tu penses être un soupçon de peur. Et si tu ne méritais plus son amitié, maintenant que tu as grandi ? Que tu as changé de clan ? Et surtout, qu'elle est meneuse ? Si tout simplement elle ne t'aimait plus ? Ou que tu ne te montrais pas à la hauteur ? Non, il ne faut pas y penser. Tu lâches finalement un soupir discret. Tu es toujours le même au fond, et si elle ne t'apprécie plus comme tu es, alors c'est elle qui aura changé. Et si vous ne vous revoyez plus après cette journée ? Et bien, tu ne comptes même plus les lunes depuis votre précédent rendez-vous, donc ça ne changerait finalement plus rien, il est bien trop tard pour cela. Ou peut-être, c'est ce dont tu essayes de te persuader en ce moment même. Illusion ou vérité ? Comment savoir avec toi, tu as toujours su cacher tes sentiments. Quoi que, tu n'as jamais vraiment ressenti de réels sentiments. C'est ce qui a déjà causé ta perte, au moment même où tu es entré dans ce monde d'hypocrisie.

Finalement, lorsque vous vous séparez, tu gardes le silence. Ce n'est pas toi qui est allé rejoindre Etoile de l'Espoir après tout, ce n'est pas à toi de briser ce blanc. Et par effet de mimétisme, tu fais toi aussi deux pas en arrière, pour plonger ton regard dans le sien. Alors que tu es sûr que rien ne peut paraître de tes yeux verts -a juste titre ?-, tu tentes pourtant de déchiffrer ce qui se cache dans les pupilles de la meneuse. Elle semble tout simplement heureuse à ce moment là. Si bien que tu trouves cela bien étrange. C'est vrai, ce n'est pas l'effet que tu as sur les gens, en principe. Mais là, on dirait que c'est différent, et tu te sens reconnaissant face à ce qui reste finalement, tu ne peux le nier, ta seule amie.

« Faucheur des Âmes ... Tu m'avais tellement manqué ! Cela fait si longtemps que je ne t'avais pas vu ... Je suis désolée, je ... je ne pouvais pas risquer de venir ici, c'était trop ... compliqué ... J'espère que tu me comprendras. »

C'est bon, elle l'a fait. Elle a brisé le silence, elle t'a offert des paroles. Et pas n'importes quelles paroles jetées en l'air, sans les penser. Tu crois à sa sincérité, et encore une fois quelque chose semble se briser dans ta poitrine. Cela te fait bien trop d'émotions en si peu de temps, tu n'y es pas habitué ! Tu as même l'impression qu'à ce rythme là, tu ne pourras pas retenir l'humidité qui menace d'emplir tes yeux d'émeraude plus longtemps. Tu tentes de te rappeler lequel des sentiments produit ce genre de choses, selon ce que tu as appris. De la tristesse ? Non, c'est totalement inconcevable pour toi, tu ne vois pas en quoi tu pourrais être triste, tu dois te tromper. Cela semble même être l'inverse. Est-ce que deux sentiments opposés peuvent réellement se traduire par les mêmes effets ? Malheureusement, jamais tu ne pourras comprendre tout cela. Et pourtant, cette grande complexité paraît si naturelle chez les autres ... Si seulement ils savaient ...

« Je ne veux pas de tes excuses. »

Tu dis initialement d'une voix plate, qui semble choquer ton interlocutrice plus qu'autre chose. Tu écartes ton regard du sien un instant, et il y a un nouveau blanc dans votre conversation. Un malaise se réinstalle. Mais tu prends très vite un grand souffle pour le reste de la phrase que tu t'apprêtes à dire. Après tout, tu as toujours eu un talent dans la mise en scène.

« Oh si tu savais comme je te comprends ... Je ne veux pas de tes excuses, parce qu'elles ne sont pas nécessaires. Ce ne sont que paroles inutiles. Je ne t'en veux pas, Espoir, et puis tu n'es pas la seule responsable de cette ... distance entre nous. Les temps ont changé, nous avons tous deux évolué, et nous avons simplement dû l'accepter, je suppose ... »

Ta voix, bien qu'étant stable tout le long de ta réplique, n'en reste pas moins fragilisée par les émotions oubliées qui te submergent. Tu ne parles peut-être pas souvent, mais lorsque tu le fais, c'est avec adresse, et surtout beaucoup de franchise. Jamais tu ne mentirais, encore moins à la seule personne qui a compté pour toi. Tu gardes toujours un certain détachement face à toutes les situations, cela te permet de mieux les comprendre, les analyser. C'est de cette manière que tu as su que ce serait une bêtise que de blâmer Etoile, surtout sachant qu'elle avait raison dans ses paroles. Ta propre meneuse n'aurait jamais toléré Etoile de l'Espoir sur votre territoire, et ce quel que soit le motif de sa présence.

Et enfin, tu t'allonges face à la femelle, signe que tu l'acceptes avec plaisir chez toi, en face de toi. Tu la dévisage un instant, avec un large sourire qui lui est destiné. Pour finir, tu lui addreses à nouveau la parole, cette fois avec un air complice et intéressé.

« Alors ? Ça fait quoi d'être une meneuse maintenant ? »

Tu ris lentement. Tu veux tout savoir de ce que tu as raté durant ces années, bien que tout ne puisse t'être raconté. Tu veux entendre le récit de sa vie, les changements auxquels elle a dû faire face. Les problèmes qui la turlupinent, comme autrefois. Mais surtout, tu veux qu'elle te parle de ses ressentis. Tu as toujours aimé entendre les autres décrire leurs sentiments, cela te laisse croire, un instant seulement, que toi aussi tu peux les ressentir. Et puis par dessus tout, ça t'aide à les comprendre ... Et ça, c'est important pour un chat comme toi.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://breathing-ocean.forumactif.org/t932-travel-the-time-with-me
NOUVEAU
☼ Pseudo : Hope (Océane)
☼ Messages : 1880 ☼ Arrivée sur l'île : 15/06/2014

MY CAT LIFE

☼ Rang : cheffe.
☼ Âge en lunes : 38 lunes.

i could be brown
i could be blue
i could be violet sky
i could be hurtful
i could be purple
i could be anything you like



Message(#) Sujet: Re: Happy Ending Dim 14 Sep - 9:05

« Je ne veux pas de tes excuses. »

Qu ... Quoi ... ? Fauch ... eur ... ? Par instinct je m'écarte encore un peu plus du mâle. Mais ... pourquoi est ce qu'il réagis comme ça ? Ai-je fait quelque chose de mal ? Je ne veux que son bien ! Je ne comprend pas ... Non décidément, je ne comprend pas. Un nouveau silence s'installe entre nous deux. Cette fois, ce n'est clairement pas à moi de le rompre, il doit s'expliquer.

« Oh si tu savais comme je te comprends ... Je ne veux pas de tes excuses, parce qu'elles ne sont pas nécessaires. Ce ne sont que paroles inutiles. Je ne t'en veux pas, Espoir, et puis tu n'es pas la seule responsable de cette ... distance entre nous. Les temps ont changé, nous avons tous deux évolué, et nous avons simplement dû l'accepter, je suppose ... »

Oh Faucheur ... Pourquoi est ce que j'ai douté de toi ... ? Oh je suis désolée. Pourtant je te connais ... Je veux dire, je t'ai vu grandir, évoluer, changer, mais au fond, tu es resté le même. Mon petit Faucheur, celui que j'ai toujours aimé et protégé. Le seul matou de la Jungle que j'apprécie vraiment. D'ailleurs, je vais bientôt lui faire la peau à l'autre. Il ne lui reste que trois vies, contre huit pour moi. L'issue est inévitable. Je ne veux pas continuer à vivre tant qu'il respirera aussi. Ce sera de l'air gaspillé pour un chat qui n'en vaut pas la peine, quel gâchis. Je vais donc y remédier pour le bien de tous. Les chats de la Jungle auront le droit à un nouveau chef, une nouvelle chance. Cela ne pourra pas être pire de toute manière.
Ce sont leurs problèmes après tout, je n'en ai pas à m'en occuper, j'ai déjà bien assez à faire avec ceux de mon propre clan. Petite Otarie est malade, Nuage d'Hippocampe est de plus en plus distant ... Les mâles n'arrêtent pas de se battre pour un oui ou pour un non. Et parfois, je me demande si je suis vraiment une bonne cheffe. Après tout, qu'est ce que j'ai fait pour mon clan ? Les baptêmes, juste les baptêmes. Je lui ai aussi attiré les foudres du clan de la Jungle ... Ce qui ne l'aide pas vraiment, je pense ... Je suis une bien piètre cheffe. Je devrais peut être laisser place au final.

« Alors ? Ça fait quoi d'être une meneuse maintenant ? »

Ça fait quoi ? Ça fait beaucoup d'ennuis, ça c'est clair. Ça fait beaucoup de fierté, aussi, mais la fierté ne va pas me servir à grand choses par contre. En somme, ça n'apporte plus d'ennuies et de stress qu'autre chose, une fois que la joie et l'excitation sont retombées. C'est un rôle que j’imaginais bien plus distrayant, plus amusant, plus actif. Tout le contraire que ce qu'est le rôle de chef. Je n'imaginais pas ma vie comme ça. J'aurai du rester une simple guerrière dont personne ne connaîtra jamais le nom et qui mourra seule. Enfin, le "mourir" seule j'aurai pas trop de problème à le faire en étant cheffe, tous mes proches crèvent autour de moi. À croire que j'ai été maudite. Enfin bon, on dit toujours que y'a pire, non ? Alors autant s'apitoyer sur le sort d'un inconnu que sur son propre destin. Ça remonte le moral que de dire que y'a un autre quelque part on ne sait où, qui a une vie encore plus pourrie que la sienne. C'est dégueulasse mais ça redonne toujours le sourire.

« Après l'euphorie de la montée en grade, ça fait surtout beaucoup d'ennuis d'être meneuse. Rien de bien joyeux. Parlons plutôt de toi ! Quoi de neuf, quoi d'beau ? Tu t'entends bien avec les autres ? »

C'est pas une question que je pourrai poser à tout le monde, mais à Faucheur, si. Je sais qu'il est plutôt de nature solitaire et il n'a pas tendance à aller vers les autres, mais j'ai quand même envie de savoir s'il se sent bien dans sa meute. Peut être qu'un jour il rejoindra la mienne ... Même si cela m'importe peu, tant qu'il est heureux là où il est.

_________________

TRAVEL THE WORLD WITH ME


Other ♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: Happy Ending

Revenir en haut Aller en bas

Happy Ending

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» (M) ANDREW GARFIELD - You were my happy ending
» Dans une autre vie, tu es mon happy ending [PV MEE]
» Theo ϟ If you think this has a happy ending, you haven’t been paying attention.
» no happy ending (maggie)
» Even the vilains must have happy ending • Ft Xavier Samuel {RESERVE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BREATHING OCEAN. :: Archives :: Archives VERSION 1 :: RPG :: RPs :: RPs abandonnés-