BREATHING OCEAN.


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Petits bobos ? [Vie Ancestrale]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Petits bobos ? [Vie Ancestrale] Lun 28 Juil - 18:18



Petits bobos ?
Vie Ancestrale


La boule de feu dans le ciel commençait à doucement descendre. Elle avait quasiment disparut derrière le volcan au loin. Le petit museau de Nuage de Folie remua de droite à gauche. Un vent frais allait commencer à arriver. La nuit, l’obscurité était le signe pour l’apprentie à rentrer au bercail.

Perché en haut d’un arbre, Nuage de Folie ne perdit pas une minute voyant les autres chats qui étaient avec elle courir vers le camp. Il fallait qu’elle se dépêche pour ne pas être la dernière ! Elle sauta une branche, deux branches.  Maladroite et peu flexible elle faillit trébuchait quand elle sauta sur la troisième branche trop fine pour elle.  Etant proche du sol, elle n’hésita pas à sauter directement au sol. La prudence n’était pas son fort, elle agissait à l’instinct et directement sans réfléchir.

Un instant à l’arrête pour avoir réussi à exécuter son saut, elle commença à courir se dirigeant vers le camp de la Jungle. Pendant sa course, elle fit une grimace. Têtue et ne voulant pas être laissé à l’arrière, elle continua de courir même si ses pattes lui faisaient mal. Elle déboula dans le camp avec une chute qui la fit tourner sur elle et descendre rapidement une pente. Au rire de ses camarades, la petite grogna dans sa barbe et se redressa. Elle était maladroite et alors ? Pas la peine de se moquer non ? Cela arrivait à tout le monde ! En plus, ce n’était pas de sa faute si elle avait mal aux pattes !

Elle commençait à se défendre dans sa tête. Elle n’aimait pas qu’on rigole d’elle. Ses pattes étaient fatiguées et commençait à lui faire mal. Debout depuis longtemps déjà, Nuage de Folie avait chassé toute la mâtiné et s’était battue avec les autres apprenties toutes l’après-midi, normal que son corps faiblisse après une telle journée non ? Elle léchouilla le haut de sa patte gauche. Sur sa peau marron clair elle voyait un peu de rouge, quelques poils s’étaient enlevés également.

« Je vais aller voir Vie Ancestrale … ». Leur guérisseur pourrait surement faire quelque chose pour elle et apaisait un peu sa fatigue. Etant à nouveau motivé d’aller voir le chat, Nuage de Folie sautilla jusqu’à sa tanière. Elle risqua sa petite tête levant légèrement sa patte gauche.

- Vie Ancestrale ? … Tu es là ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: Petits bobos ? [Vie Ancestrale] Mar 29 Juil - 13:50

Je pouvais pas dire que la journée avait bien commencer. D'abord des emmerdeurs, me rappelant pour la énième fois de calmer mon caractère. Mais vous savez quoi ? J'les emmerdes. C'est vrai quoi, je fais ce que je veux, quand j'en ai envie. Ouais c'est égoïste, et alors ? Je vous demande pas votre avis. C'est pas ma faute. Je suis né comme ça, c'est mon caractère. Je peux pas le dire que je tiens de mes parents, parce que j'en sais rien. Je veux dire, je les ais jamais connus. Et honnêtement, j'en ai rien à foutre d'eux. Ils m'ont laissé à l’abandon. Et sans la patrouille du clan de la Jungle, je ne leur servirais pas de guérisseur à l'heure qu'il est. Pourquoi ils m'ont abandonné, d'abord ? Ils avaient honte d'avoir des gosses, c'est ça ? Dans ce cas, ils avaient cas pas fleurter, pour être poli. Ils avaient cas pas faire d'enfants. On dirait pas, mais je souffre, moi. Vous croyez que c'est plaisant de ne pas connaître ses origines ni ses parents ? Nan. Alors fermez la un peu, et comprenez moi juste quelques secondes. Souffrez à ma place, tient.

Puis l'enfer à continué. D'abord les cons, ensuite les anciens -soyez réaliste, entre ses deux catégories, y'a pas trop de différences. Et vas y que je t'enlève tes tiques, et vas y que je nettoie ta litière. Sérieusement, ça c'est le taff des apprentis. Et bien sûr, personne n'était là pour faire le sale boulot. Évidement ! C'est toujours moi qui me coltine les tâches de merdes. Je hais qu'on me traite comme un sous fifre. J'aimerais bien arracher les poils uns à un de ceux qui m'emmerde, tiens. Juste pour m'amuser. Oui, je sais, j'ai des façons très.. subtile de m'amuser. Enfin, c'est une sorte de vengeance. Une vengeance amusante. Bien que je vois pas trop pourquoi je ferais ça. Certains me font chier, ouais, mais c'est pas trop une raison valable. Y'a peu de chats qui me cherche, parce qu'ils savent très bien qu'une fois qu'ils mon trouvé, ça explose. Ouais, boom.

Puis après, j'me fais chier. Rien à faire. Alors je tourne en rond, je vérifie la réserve, je pense, et je revérifie la réserve. On dit souvent que la vie de guérisseur est passionnante. Mais c'est faux. C'est trippant de sauver des vies, mais c'est pas tout les jours. Et souvent, on soigne des p'tits bobo, des égratignures. C'est pour ça que personne ne me comprend quand je suis « content » quand des batailles se préparent. (Oui parce que chez moi, content ne veut certainement pas dire la même chose que chez vous). Je suis flippant, hein ? Ça tombe bien, j'vous emmerde. J'étais en train de me demander si je devais aller rechercher du pas-d'âne quand des rires moqueurs se firent entendre dans le camp. Pff. Je lâchais un soupir de dégoût. Certes, j'étais pas un exemple à suivre. Mais c'est putains de gosses pouvaient tenir leurs langues. Même si je savais que j'en faisais autant.


« Vie Ancestrale ? … Tu es là ? »


Je reconnaissais cette voie hésitante entre mille. Nuage de Folie était venu me rendre visite. Ou pour une quelconque autre raison. Peut importe, ça me faisais plaisir de la voir. C'était l'une des seules personnes que j'appréciais, sur cette île paumé au milieu de nul part. Ouais, j'étais pas du genre à fricoter avec du monde.


« Ouais, j'arrive. »




Je me suis extirpé de la réserve, laissant de côté mes plans de guérisseur. Sur mon visage, on ne pouvait pas lire la grande joie. Je m'obligeais de sourire, malgré tout. Nan. Pour moi, un sourire ne veut pas dire « ouais, je suis heureux ! J'aime les poneys et les petites fleures ! » Franchement, il était extrêmement rare que je souris. Et ça, Folie le savais. Comme tous les autres, d’ailleurs. Malgré tout, le ton grave et rauque que j'avais dans la voie disparaissait en vus de mes.. mhh.. amis ? Je plongea mon regard bleu dans le siens un instant.



« Ça va ? Qu'est-ce que j'peux faire pour toi ? »



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: Petits bobos ? [Vie Ancestrale] Mar 29 Juil - 16:45


Petits bobos ?
Vie Ancestrale



Nuage de Folie ne tenta pas de rentrer. Elle préférait rester un peu à l’écart de tout ce monde de guérisseur qui lui semblait tellement différent. Etre guérisseur devait être dur ! Très dur mais, aussi tellement bien de se sentir utilise, pour soigner les maladies, aider les autres. Nuage de Folie regardait toujours la tanière d’un air rêveur et avait un profond respect pour le guérisseur. Tout le monde ne devenait pas guérisseur ! C’était une tâche dure ! C’était comme ça, que Nuage de Folie voyait les chats guérisseurs.

Ses oreilles remuèrent quand elle entendit la voix du guérisseur. Chouette il était là ! Il allait pouvoir lui soigner sa patte et elle pourrait lui parler de sa journée. Parce que oui, elle aimait bien lui parler de tout et de rien, parce qu’il était l’un des rares chats à bien vouloir l’écouter et accepter sans trop ronchonner d’avoir Nuage de Folie comme compagnie.  

Elle fit un petit bon dans la tanière pour être plus visible. L’apprentie étouffa un rire de voir le chat sourire. Ce n’était pas dans ses habitudes mais, elle aimait bien le voir sourire quand même. Pour toute réponse elle fit un sourire. Un grand sourire comme quoi elle était contente de le voir !

« Ça va ? Qu'est-ce que j'peux faire pour toi ? »
- Il me faudrait quelque chose pour ma patte … Elle me fait un peu mal … Tu crois que tu peux mettre quelque chose ?

Son sourire s’était un peu réduit. Par honte d’avoir à demander de soigner un petit bobo de rien du tout. Après tout, sa patte gauche était juste un peu rougie et il manquait quelques poils.  Après tout, si elle avait mal c’était de sa faute d’avoir voulu pour la énième fois se battre. Elle baissa la tête pour regarder sa patte gauche qu’elle avait soulevée pour montrer à Vie Ancestrale.  C’était une habitude chez elle d’avoir de petites blessures à droite à gauche mais, elle était devenue prudente à chaque fois qu’elle avait une blessure ou qu’elle avait mal à un endroit, multipliant sans cesse les allers chez le guérisseur. Elle avait peur qu’une blessure s’infecte par quelconque virus, que ce même virus monte dans son cerveau et qu’elle devienne comme sa mère…

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: Petits bobos ? [Vie Ancestrale] Mer 30 Juil - 10:24

J’observais le pelage tacheté de la nouvelle venue. Ce pelage écaille de tortue, parsemé de différents tons marron. Je le reconnaîtrais entre mille, tient. Nuage de Folie pouffa de rire en voyant un sourire se dessiner sur mon visage. Ouais, j’avais pas l’habitude de sourire. Enfaite, je souriais quasiment jamais. Même quand je rigole, ou… Nan enfaite je rigole jamais. Je « pouffe » juste de rire. Mais rien ne m’amuse. Je précise que j’empreinte je terme « amuser » comme… heu… Grande éclate. Enfin, je sais pas si je me fais comprendre. Par exemple, l’attitude de l’apprentie, gênée et à la fois heureuse m’amusait. Cette façon gauche d’entrer dans ma tanière, se dandinant sur ses pattes était marrantes. Avec des yeux impressionnés, elle contemplait mon antre. J’haussais les épaules sans pigé. Peut-être que tout le monde rêvait d’être guérisseur. Mais après avoir passé plusieurs lunes sans rien faire, on change très vite d’avis.


« Il me faudrait quelque chose pour ma patte … Elle me fait un peu mal … »


Mes yeux se rivèrent sur une patte qu’elle venait de brandir devant mon nez. Je levais les yeux au ciel avant de me pencher sur le membre blessé. Qu’est-ce que Nuage de Folie pouvait être têtue ! Pas moyen de lui dire de faire gaffe où elle mettait les pattes, parce qu’elle s’en foutait radicalement. Enfin, c’est pas ce qu’elle me disait, mais je savais que c’est ce qu’elle pensait. Depuis quelques jours, je ne voyais qu’elle dans ma piaule. Un coup c’est une oreille qui picote, un coup se sont ses poils poisseux… A croire qu’elle se blesse volontairement pour venir ici. N’empêche que ça m’emmerde pas. C’est cool de recevoir de la visite, de temps en temps.

J’observe donc la patte. Un peu rouge, quelque poil en moins. Rien de grave, elle va pas crever pour ça. Juste un cataplasme, surveillance le lendemain si la plaie ne s’infecte pas, et blablabla. Je connais je refrain par cœur. C’est chiant, enfaite. Non pas que j’aime pas le taff, juste que ça m’emmerde un peu à la longue. Mais je suis obligé de toute façon. Et puis si je sors ça aux commères du clan, elles vont encore m’engueuler « gentiment », comme elles savent si bien faire. De toute manière, si ces petits pestes m’emmerde, je leur fais avaler leur langue, et je les étripes avec leurs propres dents.


« Tu crois que tu peux mettre quelque chose ? »



« Ouais, un cataplasme de mille-feuille fera l’affaire. Je reviens »


Tout en parlant, le m’étais dirigé vers la réserve. Parmi le fourre-tout qui régnait dans ce taudis, j’allais bien retrouver mon mille-feuille. Il faudrait qu’un jour, je pense à ranger tout ce bordel. Non pas que les remèdes sont en mauvais état, nan, ils sont très bien. Juste que l’endroit isolé méritait un sérieux nettoyage et rangement. Ouais, niveau organisation chuis pas le meilleur. J’ai donc pris la fleur blanche entre mes dents, pour l’apporter à Nuage de Folie. Cette plante avait la caractéristique d’atténuer les rougeurs et de cicatriser les toutes petites plaies. Un cataplasme de cette chose, comme je venais de le dire, suffirais à calmer ces petits rougeurs sur les coussinets de l’apprentie. Je m’approchais d’elle et déposa la plante à ses pattes. Découpant une tige, puis l’apportant dans ma gueule pour mâcher et en extraire le jus. En attendant, je devais lancer la conversation –ce qui n’était pas mon genre, mais avec Nuage de Folie je voulais bien le faire.


« Alors dit moi… quelle connerie t’a fait pour en arriver là ? »


Sans attendre sa réponse, je versais la première dose de cataplasme sur la patte abimée de Nuage de Folie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: Petits bobos ? [Vie Ancestrale] Mer 30 Juil - 20:53


Petits bobos ?
Vie Ancestrale



Toujours la tête baissée, Nuage de Folie regarda timidement le guérisseur. Elle venait souvent –presque tous les jours- le voir pour une petite blessure. Elle avait toujours peur de le déranger à venir pour rien. Parce que Vie Ancestrale n’était pas le plus aimable des chats à accepter tout le monde est n’importe qui dans son antre. Pourtant la présence de l’apprentie n’avait pas l’air de la déranger. Ceci, n’empêchant pas à la petite d’être gênée. Il observa longuement sa « blessure ». « Faites que ça ne soit pas trop grave » se disait Nuage de Folie.

Elle redressa la tête quand le guérisseur reprit la parole. « cataplasme de mille-feuille ». Elle n’avait aucune idée de ce que s’était et elle s’en fichait royalement tant qu’il pouvait la soigner s’était le principal ! Il s’était retourné, alors Nuage de Folie en avait profité pour rentrer encore un peu plus dans la tanière. Ce monde si différent du sien. Toujours attiré par ce qu’elle ne connaissait pas, Nuage de Folie se remit à contempler le lieu.

Vie Ancestrale c’était rapproché avec une plante. Il commença à préparer le remède. Nuage de Folie docile, lui tendis sa patte. C’était une façon pour elle, en tendant sa patte, de montrer qu’elle était courageuse et qu’importe les blessures elle y ferait face. Cependant, même si dans sa tête elle se voyait « forte », son corps lui était douillet.

« Alors dit moi… quelle connerie t’a fait pour en arriver là ? »

Nuage de Folie reposa son attention sur le guérisseur. Elle fit la moue, comme si elle avait l’habitude de faire des « conneries ». Elle ne cacha pas son mécontentement de voir qu’elle passa pour le chat qui faisait des bêtises, même si c’était vrai. Un peu vexé, Nuage de Folie tourna légèrement la tête pour regarder ailleurs et dit d’une voix un peu énervé.

- Je n’ai pas fait de connerie …

Elle allait continuer son « discours » comme quoi elle était sage patati et patata sauf que la texture sur sa patte lui valu un petit sursaut ne s’attendant pas à ce que le guérisseur en mette de suite. Nuage de Folie regarda la chose étrange qu’il avait mit sur sa patte. Elle avait l’habitude mais, à chaque fois, elle trouvait cela bizarre … Reprenant ses esprits elle regarda Vie Ancestrale. Il lui avait posé une question, il fallait qu’elle y réponde !

- Tu ne devineras jamais ce que j’ai fait ! J’ai escaladé un immense arbre ! Je suis même monté plus haut que d’habitude ! Bon c’est vrai que je ne suis pas très rapide mais, je suis montée aussi haut que les autres, c’est déjà bien non ?

Nuage de Folie n’avait en vérité pas répondu à la question du guérisseur mais, il fallait qu’elle lui dise son dernier exploit ! Surtout qu’elle était fière d’elle ! Elle avait escaladé haut dans les arbres alors que tout le monde sait qu’elle n’avait jamais été très douée avec les endroits en hauteur. Tout en parlant l’apprentie, s’était couchée remuant énergiquement la queue. Puis relevait d’un bond, sautant sur une petite branche qui traînait comme si s’était l’arbre de tout à l’heure. Faire des gestes lui donnait l’impression que ses dires étaient plus réaliste !


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: Petits bobos ? [Vie Ancestrale] Ven 1 Aoû - 15:42

« Je n’ai pas fait de connerie… »


Mon œil, ouais. J’appliquais la substance visqueuse sur la patte de l’apprentie, ignorant un peu son ton détaché. J’avais rien dit de mal, franchement. Okay, j’avais dit le mot « connerie ». Et alors ? C’est pas mon problème si je suis vulgaire. J’observais cette gamine avec une certaine fascination. Elle avait le don de remettre toutes mes paroles « de côté », et d’affirmer le contraire. Pourtant, ce que j’ai dit est véritablement vrai. Ce n’est pas en sauvant la vie de plusieurs chats qu’elle s’était fait cette petite rougeur de rien du tout. Je la regardais tourner la tête. Elle était vexée ? Qu’est-ce que j’en avais à faire ? C’est vrai que j’appréciais cette petite, mais en contrepartie, elle devait accepter mon caractère de chien. C’était l’une des dures lois de l’amitié.

Je mâchais une autre tige de mille-feuille pour en extraire le jus. Pendant ce temps, elle m’expliqua sa mésaventure en l’ornant de multiples gestes. A en comprendre l’histoire, elle avait escaladé un immense arbre. Faussement intéressé, je me forçais d’afficher un air dubitatif. Seulement, quand je commençais à m’approcher d’elle pour lui administrer une seconde couche du traitement sur sa patte, elle bondit pour « mimer » un saut et me bouscula entre temps. Le jus tomba de ma patte et s’écrasa par terre dans un bruit flasque. Je levais les yeux au ciel en soupirant. Je ne lui en voulais pas. Perdre si peu de mille-feuille, à la limite, je m’en foutais. C’était l’énergie de cette gamine que je ne pouvais pas comprendre. Et qui m’insupportais presque. Voyant qu’elle s’apprêtait à s’excuser, je lui coupai en quelque sorte la parole.


« T’inquiète, petite folle. J’vais en rechercher. »



J’avais prononcé ces paroles d’un ton amusé, de celui qu’un vétéran prenait en voyant des chatons se rouler en boule et faire s’emblant de s’attaquer entre eux, par exemple. J’avais employé le terme « petite folle », car c’est ce qu’elle était, dans le bon sens du terme. Une petite boule d’énergie incontrôlable. Je m’avançais alors vers la réserve. Il fallait vraiment que je pense à la regarnir, un de ces jours. Les allées de Nuage de Folie épuisaient les réserves de remèdes. Il fallait que je trouve un moyen de le lui dire gentiment. Tandis que je fouillais pour trouver une tige, le récit « passionnant » de la petite me revint en tête. Si je ne le commentais pas, elle allait être déçue.


« A ce que j’ai compris, tu t’es prise pour un écureuil. C’est bien d’essayer de surpasser les autres. C’est cool, même, de se rendre compte qu’on est plus puissant que tout le monde dans un domaine. Et je sais de quoi je parle. »



Je revins de la réserve, une tige verte dans la gueule.


« Si tu pouvais éviter de te casser une patte, ou de te blesser et que ce soit réellement grave, ça m’arrangerais. J’ai pas envie de perdre l’une des seules personnes en qui j’ai confiance. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: Petits bobos ? [Vie Ancestrale] Mar 5 Aoû - 14:41


Petits bobos ?
Vie Ancestrale



A force de sauter de partout pour rendre son discours plus vivant, Nuage de Folie renversa, par accident l’ingrédient que tenait Vie Ancestrale. Gênée d’être si maladroite, l’apprentie se coucha par terre la tête entre les pattes. Elle murmura un « désolée » timide. Elle redressa légèrement la tête pour voir la réaction du guérisseur.  Il soupira, alors Nuage de Folie cru qu’il allait la gronder mais il semblait plutôt compréhensif. Cependant, même si son expression semblait plutôt amusée par la réaction de la petite, Nuage de Folie remua les oreilles au mot « folle ». Elle n’aimait pas ce mot. Gardant sa tête sur ses pattes, elle remua son museau. Ce n’était qu’un mot et elle avait été pour le coup trop énergique donc le mot lui allait bien. Malgré tout, elle n’aimait pas ce mot …

Ses pensées furent coupées quand le guérisseur reprit la parole. Nuage de Folie releva la tête très attentive à ce qu’il disait. Son histoire l’avait intéressé ! « Chouette alors ! » La comparaison avec l’écureuil fit pouffer de rire l’apprentie. Si elle était un écureuil elle pourrait sauter agilement et serait incroyablement rapide !

- Non non je ne veux pas être un écureuil ! Les écureuils ces idiots … La dernière fois que j’en ai vu un,  en faite non ils étaient deux ! Et bien ils sont partis e courant à droite puis toujours dans les arbres sont partis à gauche, sans aucune raison !

Nuage de Folie remua les oreilles.

- Dans quel domaine tu es le mieux toi, Vie Ancestrale ?

Voyant le guérisseur s’approchait, la petite chatte se redressa et s’assit entourant sa queue entre ses pattes. Cette fois, elle devait faire attention à ne pas faire tomber la potion magique qui allait la soigner.  Nuage de Folie secoua la tête énergiquement pour dire « oui » avec un grand sourire.

- Ne t’en fait pas je suis prudente quand même ! Et si c’est toi qui a un problème c’est moi qui te soignerais ! Enfin ... j'essayerais !

HRP:
 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: Petits bobos ? [Vie Ancestrale]

Revenir en haut Aller en bas

Petits bobos ? [Vie Ancestrale]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» sos petits caniches toys doivent etre euthanasiés !!! HELP !
» Les petits santons ;-)
» SOS 125 à 130 petits chiens entassés dans une maison(08)
» Les petits cailloux d'amour
» Mon Aragorn (et quelques petits orques qui passaient par la)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BREATHING OCEAN. :: Archives :: Archives VERSION 1 :: RPG :: RPs :: RPs abandonnés-