BREATHING OCEAN.


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

DIGNITÉ DU CONDOR • T'oublier ? Impossible.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
NOUVEAU
☼ Pseudo : Lu, Plumy
☼ Messages : 289 ☼ Arrivée sur l'île : 15/06/2014

MY CAT LIFE

☼ Rang : Lieutenant
☼ Âge en lunes : 37 lunes

Message(#) Sujet: DIGNITÉ DU CONDOR • T'oublier ? Impossible. Mer 6 Aoû - 15:56

DIGNITÉ DU CONDOR • T'oublier ? Impossible.

Qui est-il pour moi, me demandez-vous ?
Mon petit ange tombé du ciel.
Une raison à mes sourires.
Tu comptes pour moi bien plus que tu n'le crois.
Dignité du Condor, petit frère de coeur,
à jamais.

Je m'en rappelle comme si ce n'était arrivé que la veille. Je parle évidemment de notre rencontre, plutôt impromptue si je puis dire.
Tu n'étais qu'un chaton et moi qu'une simple apprentie. Tous deux jeunes et innocents, tous deux assoiffés de risques et d'aventures, nous étions faits pour se rencontrer. Et ce n'est pas un hasard si cela se fit en territoire interdit aux jeunes chats comme nous et qui plus est, dans une situation assez particulière -c'est le cas de le dire-, mêlant excitation et danger.

Je gambadais gaiement le long du lac, émerveillée par toute cette masse d'eau limpide, sans once de mouvement à sa surface lorsque, soudain, un plouf vint me sortir de ma torpeur, suivi d'halètements et de piaillements. Je relevai la tête pour voir la scène qui se déroulait sous mes yeux grands ouverts. Un jeune chaton que je ne connaissais pas et que je supposais donc d'être d'un autre clan, était en train de se noyer, affolé. Eh oui, c'est ça le problème quand on vient pas du Clan de la Plage, on s'est pas nagés.. mais heureusement que j'suis là ! C'est l'heure de jouer l'héroïne, Nuage Insaisissable ! J'accourus, avant de faire un magistrale plongeon -bon, manquait encore un peu de grâce dans ce saut mais ça viendra, enfin..j'espère-, avant de m'approcher du pauvre petit. Je le pris par l'échine avant de le ramener sur la berge. Il toussota pendant ce qui me parut des heures, avant que je puisse lui soutirer le moindre mot. Nous parlâmes pendant longtemps -mais toujours pas assez à mon goût- avant de voir le soleil décliner à l'horizon. Il était temps que nous nous quittions, avant que nos clans partent vraiment à notre recherche, si ce n'était pas déjà l'cas. Je lui promis de n'en parler à personne et nous nous jurèrent finalement de se retrouver chaque lune au même endroit, à la même heure.

Et cette promesse fut toujours tenue, jusqu'à la lune précédente, à cause de moi..
En effet, un baptême imprévu eut lieu ce jour-là et je fus ensuite obligée d'aller en patrouille par manque de chats. Et après, comme tu peux le deviner, il était trop tard. Oh, si tu savais comme je m'en veux ! J'ai tellement peur de t'avoir perdu ou même blessé par mon absence.. Je n'ai pas fermé l'oeil de la nuit. Ta présence à mes côtés m'aide beaucoup tu sais, sans toi ce serait tellement différent, la vie serait si plate et monotone.

Cela fait déjà une lune que cela est arrivé et j'ai toujours aussi peur que tu n'sois pas au rendez-vous, vexé. Je n'arrive pas à empêcher mes pas de s'accélérer sur le trajet, le coeur battant. Je laisse mon esprit me torturer en imaginant toutes sortes de situations déplaisantes. Et que ferai-je si il n'est pas là ? Me connaissant, je ne pourrai rebrousser chemin, et, curieuse comme je suis j'irai prendre le risque d'aller te rendre une petite visite.

J'arrive au lieu de rendez-vous, je suis seule. Je ne peux m'empêcher d'angoisser malgré mes quelques minutes d'avance. Il va être là, arrête de t'inquiéter, sale angoissée de la vie que tu fais. Je m'approche de la rive, observant mon reflet dans l'eau claire. Soudainement, après quelques minutes songeuses, derrière mon visage aux yeux implorants, apparaît la silhouette tant attendue.
Dignité du Condor.

« Ohhhhh si tu savais comme ça me fait plaisir que tu sois là ! Tu m'as manqué tu sais, beaucoup. Je suis tellement désolée, tu ne peux pas savoir à quel point, je vais tout expliquer ! Et puis, j'avais tellement peur que tu n'reviennes pas.. » dis-je, le ton doux et sincère où perçait encore le soulagement.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
VOLCAN
☼ Pseudo : Grip'/Nolwenn
☼ Messages : 1152 ☼ Arrivée sur l'île : 15/06/2014

MY CAT LIFE

☼ Rang : Banni
☼ Âge en lunes : 60

Message(#) Sujet: Re: DIGNITÉ DU CONDOR • T'oublier ? Impossible. Mar 26 Aoû - 18:05

Tu sais que ça me stresse beaucoup ? Tu sais que j'ai peur ? Assis là, au bord de ce lac, qui fut le lieu de notre rencontre, j'attend. Je ne peux pas m'empêcher de sentir mon cœur se nouer de plus en plus et se serrer, au fur et à mesure que les secondes s'écoulent. Mon rythme cardiaque devient fou et l'angoisse me presse contre elle, ne me laissant aucune minute de répit. Je suis perdu dans un océan d'incertitude, à me poser des tas de questions. Va tu être là ce mois ci ou seras tu absente comme la dernière fois ? Mon dieu, tu n'imagine pas à quel point je suis inquiet pour toi. Et si il t'étais arriver quelque chose sans que je ne le sache ? Un tragique accident ? Je respire un bon coup ? Je ne peux pas supporter une telle image dans ma tête mais je ne peux pas m'empêcher d'y penser quand même. J'ai peur. Je sens la peur en permanence depuis une lune. J'ai fais le tour des frontières du clan de la Plage à essayer de repérer ton odeur ou mieux, à essayer de te croiser. Mais rien. Aucun signe de toi. Pas de lieutenant du clan de la Plage. Nulle part. Forcément, ça ne m'a pas rassuré. Loin de là. A force d'attendre et m'angoisser, les souvenirs me remontent.

Le lac me semble presque nostalgique. Je me rappelle. Oh jamais je n'oublierais. Je me souviendrais toujours de ce jour où je m'étais enfui de la pouponnière pour aller me promener dans ce coin. L'eau m'attirait. Cette surface si lisse et tellement homogène. Je me souviens de m'être penché pour regarder de plus près et essayer de voir à travers. Et plouf. J'étais tombé. Dans l'eau glacé. Je suis un matou du Volcan moi. Je sais courir et chasser sur des terrains rocailleux et grimper des pentes abruptes mais nager... Alors ça, je n'ai jamais appris. Alors forcément, une fois dans le lac, j'ai coulé à pic. J'ai commencé à suffoquer et je me suis dis que c'était la fin. La fin de Petit Condor. Et ma maman n'aurait jamais su ce qui m'était arrivé. Pourtant, à ma grande surprise, ce n'est pas comme ça que cela s'est déroulé. Un chat m'a attrapé par la peau du coup et m'a sortit de l'eau. Je me rappelle d'avoir pris de grandes inspirations pour essayer de faire disparaître cette douleur de ma poitrine. J'ai craché de l'eau et je me sentais horriblement fatigué. C'est de cette façon que j'ai rencontré Vague Insaisissable. Alors qu'elle était encore apprentie, elle m'avait sauvé la vie, sans se poser la moindre question. Et nous étions devenu amis, nous rencontrant à chaque lune, au même endroit.

Jusqu'à la dernière lune. Où elle n'était pas venue. Oh par pitié, ancêtres du clan des Etoiles, protégez là. Je ne veux pas que quelque chose lui soit arrivée. Pour me changer les idées, je décide de faire le tour du lac. Pour attendre, pour exprimer mon impatience. J'ai à peine fais quelque pas que je la vois apparaître. Elle semble aller bien. Le soulagement se dessine sur son visage. Sur le mien aussi. Elle s'approche à grand pas et se met à parler à toute vitesse.

« Ohhhhh si tu savais comme ça me fait plaisir que tu sois là ! Tu m'as manqué tu sais, beaucoup. Je suis tellement désolée, tu ne peux pas savoir à quel point, je vais tout expliquer ! Et puis, j'avais tellement peur que tu n'reviennes pas.. »

Comment aurais je pu ne pas revenir ? Jamais je n'aurais pu l'oublier si vite. C'était impossible. Un lien si fort s'était tissé entre nous. Je lui parlais de tout. Je pense d'ailleurs qu'elle a deviné que j'avais un faible pour Sirène. Elle la connait, je le sais. Souvent, je me demande si elle lui parle de moi mais je n'ose pas demander. J'ai sûrement peur que Vague me dise que ma meneuse n'en a rien à faire de son ancien apprenti. Oui c'est cela, je refuse d'entendre ses mots. Alors je ne demande rien. C'est plus sur ainsi.

« Je suis soulagé de te voir ! J'étais inquiet ! Tu vas bien ? Il ne t'es rien arrivé de grave ? »

_________________

Patte d'Ombre - Nuage Ombrageux - Ombre de Thanatos- Thanatos
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
NOUVEAU
☼ Pseudo : Lu, Plumy
☼ Messages : 289 ☼ Arrivée sur l'île : 15/06/2014

MY CAT LIFE

☼ Rang : Lieutenant
☼ Âge en lunes : 37 lunes

Message(#) Sujet: Re: DIGNITÉ DU CONDOR • T'oublier ? Impossible. Lun 1 Sep - 19:14

« Je suis soulagé de te voir ! J'étais inquiet ! Tu vas bien ? Il ne t'es rien arrivé de grave ? »

Ces quelques mots sont tout ce que je désirais entendre. J'avais si honte de t'avoir rendu inquiet pour un rien, si tu savais ! Mais maintenant j'étais là, et pour toujours. Jamais plus je ne manquerai à l'appel, je te le promets. Rien que la pensée de te perdre m'était inenvisageable. Deux lunes sans toi c'était déjà trop long, alors une vie ? Impensable. J'étais soulagée que tu sois là, prostré devant moi en chair et en os, j'avais si peur que tu ne sois pas revenu ce mois-ci ! Pourtant, je savais pertinemment que ce n'était pas ton genre, mais crainte et angoisse ne faisaient jamais bon ménage et pouvaient créer de sinistres situations.

« Non tout va bien, je fus simplement prise toute la journée, entre un baptême imprévue et une patrouille à laquelle je fus obligée de participer par manque de guerriers, il faisait déjà nuit quand j'eus enfin quelques secondes pour souffler et venir te rejoindre, trop tard malheureusement. Je m'en veux tu sais, j'y ai pensé pendant toute cette lune ! J'ai maintes et maintes fois essayer de t'approcher, sans succès. A croire que le sort s'acharne contre nous ! »

Je me rappelle de la fois où j'avais essayé en vain de l'apercevoir à la frontière, que j'avais même tenté de traverser, tentative se résolvant bien évidemment en pur échec. Une patrouille -ne comprenant malheureusement pas Dignité du Condor- était passée juste à côté de moi et à quelques secondes près j'étais repérée. Je peux vous dire que mes pauvres petites fesses avaient eu de la chance !

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: DIGNITÉ DU CONDOR • T'oublier ? Impossible.

Revenir en haut Aller en bas

DIGNITÉ DU CONDOR • T'oublier ? Impossible.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Une chasse imprévue ? [PV Dignité du Condor]
» Haiti : Se défouler pour oublier la misère...noire
» The Impossible Made Possible. Fè san sòt lan wòch? Lamizè ayisyen
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» Prendre furtivement sa main, Oublier un peu les copains...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BREATHING OCEAN. :: Archives :: Archives VERSION 1 :: RPG :: RPs :: RPs abandonnés-