BREATHING OCEAN.


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

trop sérieux pour son âge à un chiffre. + charbon (entraînement chasse 1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://aestaas.tumblr.com http://breathing-ocean.forumactif.org/t1021-hey-young-blood http://breathing-ocean.forumactif.org/t127-always-biche
VOLCAN
☼ Pseudo : lyall (Elodie)
☼ Messages : 245 ☼ Arrivée sur l'île : 01/07/2014
☼ Double-Compte : x

MY CAT LIFE

☼ Rang : guerrier étonné
☼ Âge en lunes : 23
(when fire meets water)
(let's pretend)
le volcan en indianred, la plage en royalblue et la jungle en seagreen

Message(#) Sujet: trop sérieux pour son âge à un chiffre. + charbon (entraînement chasse 1) Ven 29 Aoû - 20:39

L'INDIFFÉRENCE LA NÉGLIGENCE FONT PARFOIS BEAUCOUP PLUS DE DÉGÂTS QUE L'HOSTILITÉ DÉCLARÉE.
J'étais toute contente d'avoir de nouveau un petit protégé à... Protéger. Enfin, mon rôle consistait tout de même à lui apprendre à se protéger lui-même. Et carrément Mais pour l'instant, et comme à chaque début d'apprentissage, je me considérais comme la deuxième maman de l'ancien chaton. Si je ne souhaitais pas avoir ma propre portée, materner les jeunes novices me plaisait, tant qu'il ne s'agirait pas de mes enfants. C'était une drôle de logique qui n'était pas drôle. Nuage de Charbon était intriguant, et j'étais curieuse, à ça oui, très curieuse. Peut-être même trop. Je me sentais obligée de percer ce phénomène, un apprenti qui paraît si impassible. Pas indifférent à mon avis. L'indifférence est un défaut, elle fait plus mal que tout. L'indifférence est une arme qui fait mal. L'indifférence est une arme qui blesse là où personne d'autre que soit peut percevoir la douleur, enfouie au plus profond de nous-mêmes. Je le trouvais sérieux, trop sérieux pour son âge à un chiffre. Je le ferai rire. Éclater de rire, exploser de rire, un jour ! Mais étrangement serein, silencieux et... observateur ? J'avais déjà pris le temps de m'arrêter et de contempler mes camarades, tout comme ma vie fascinante. Ç'avait été assez ennuyeux puisqu'il ne se passait rien d'extrêment intéressant. Notre vie est tellement passionnante faut dire.... Tout ça parler de Nuage de Charbon, mon nouvel apprenti dont j'avais hâte de faire la connaissance. J'avais décidé de lui expliquer de la manière la moins chiante possible quelques techniques de traque. Je n'étais pas douée à la chasse ou au combat mais je décidais de commencer par ce qui me semblait être le plus un jeu de patience qu'une bagarre stupide. Je n'avais pas envie de forger un jeune chat en crétin parfait. J'étais allée trouver le bicolore non pas à l'aurore (mais qu'avaient les mentors à réveiller ces pauvres minets dès l'aube alors qu'ils sont plongés dans leurs rêves ? Je n'ai jamais compris, moi, j'avais juste les yeux demis-clos lorsque mon mentor me chargeait dessus à l'entraînement de combat !) mais lorsque je me sentais fin prête. C'est-à-dire vers trois heures de l'après-midi. Il faut prendre son temps. Sans en abuser.

J'avais conduit mon cher novice à la plaine aride. Je comptais dénicher quelques animaux là-bas, là où ils n'auraient pas autant de cachettes que dans la vaste jungle qui faisait face à notre oasis. L'oasis où j'vais fait la rencontre de Nuage de Feuilles, l'apprentie chasseuse d'écureuils trop rapides. Un petit sourire se dessina rien qu'à la pensée de cette mignonne petite femelle. Bien qu'elle soit d'un clan adverse, je ne pouvais m'empêcher d'éprouver de la sympathie pour nos voisins. En chemin, j'avais demandé à Nuage de Charbon s'il avait envie de devenir un guerrier à part entière du clan du volcan. J'avais attendu sa réponse avec impatience, et une fois arrivés à notre destination, je m'empresserai de discuter plus amplement avec lui. J'étais sans doute la plus excitée de nous deux. Ça devait être assez visible puisque je sautillais plus que je ne marchais.

_________________

présence réduite // ldd de flying pumpkin, av ©️ dripping alchemy. de bazzart
and if you're b r o k e n i'll mend you and
keep you sheltered from the storm that's raging on now
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: trop sérieux pour son âge à un chiffre. + charbon (entraînement chasse 1) Dim 31 Aoû - 11:33

C'était son jour. Son premier jour. Le début de sa formation.
C'était censé être énorme.

Imaginez vous le premier jour d'entrainement d'un jeune apprenti fraîchement nommé. C'est souvent un sourire large, une excitation prononcée et une énergie folle qu'arborent les nouveaux candidats aux statuts de guerriers. Ils sont contents, surpris, s'attendent au meilleur. Il frétillent d'impatience, voulant découvrir tout de suite les techniques de combats, les embuscades, les secrets de chasseur. Ils se réveillent souvent dès l'aube, et sont tout ouïe envers leur mentor, qui, d'un air solennel, vient les chercher pour les amener hors du camp, avec des paroles tout aussi sérieuses. Tout le clan est derrière eux, tout le monde est fier et transmet ses plus beaux encouragements afin que les novices se lancent avec entrain dans cette nouvelle aventure...

Mais n'imaginez pas la même chose dans le cas de Nuage de Charbon.
Déjà, parce qu'à midi passé, ce fameux grand jour, le matou dormait encore. Il était d'ailleurs le seul qui, affalé dans la tanière des apprentis, ronflait légèrement, bercé par les quelques rayons du soleil qui filtraient à travers les branchages constituant le toit de l'édifice. Nullement dérangé par le réveil des autres, le jeune bicolore ne s'était pas gêné pour continuer sa nuit. Après tout, si on avait besoin de lui, on viendrait le chercher, n'est ce pas ? Il n'était pas du genre à s'affoler pour un rien, ni à s'exciter stupidement. Lui, il ne réagissait que lorsque l'adrénaline faisait battre son cœur...
Cela dit, le jeune chat fut tiré de son sommeil par la faim, qui fit gronder son ventre. Lentement - mais surement, il se leva et prit le temps de s'étirer. Et alors qu'il aurait pu bondir, affolé par son possible retard, il se dirigea nonchalamment vers l'entrée de la tanière. Il prit quelques secondes, le temps que ses yeux s'habituent à la forte luminosité. Et, sans plus d'intérêt pour le camp, il alla se dénicher une souris dans la pile qui constituait le garde-manger.
C'est finalement son mentor, Biche Argentée, qui vint le chercher quelques temps après. Pas vraiment surpris, Nuage de Charbon haussa légèrement des épaules - comme s'il ne savait pas qu'on allait l'emmener à l'extérieur - et suivit la guerrière d'un pas presque lent. Comme si cela avait été une corvée.

En chemin, l'apprenti n'essaya même pas d'engager la conversation - comme à son habitude. Il se contenta de suivre son mentor, aveuglement, mais devinant tout de même où celle ci l'emmenait. La Plaine Aride ; un vaste lieu qu'il avait déjà visité en douce, tiens. Et qu'allait-elle lui apprendre, hein ? Des techniques de chasse, de combat ? Peut être des conseils concernant les patrouilles ? Cela ne lui semblait pas vraiment réjouissant... Certes, il n'avait jamais assisté à un cours, mais de son point de vue, cela ne semblait pas vraiment excitant. Comme à peu près tout dans sa vie, finalement.
Lorsque Biche Argentée lui demanda s'il avait l'intention de devenir un guerrier à part entière du clan, Nuage de Charbon prit quelques secondes. Il regarda son mentor, tandis qu'il se trouvait derrière elle, les yeux légèrement plissés. Pourquoi cette question ? Bien sûr que oui - il ne ferrait pas cette formation sinon ! A moins qu'elle ne veuille subtilement lui faire avouer une ambition plus grande : lieutenant, ou chef de clan peut être ? L'apprenti soupira à cette réflexion. Lui, il ne rêvait pas de ces titres de prestige. Lui, il voulait juste vivre sa vie. La ressentir. A moins peut être, que devenir un haut gradé ne lui permette de se découvrir une passion...

Quoiqu'il en soit, l'apprenti se contenta d'un « Oui, bien sûr » avant de s'arrêter à ce qui semblait être leur destination. Silencieux, il se posta à côté de son mentor. Il suspectait déjà une série de questions à venir... Alors il tourna son regard vers le paysage et attendit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://aestaas.tumblr.com http://breathing-ocean.forumactif.org/t1021-hey-young-blood http://breathing-ocean.forumactif.org/t127-always-biche
VOLCAN
☼ Pseudo : lyall (Elodie)
☼ Messages : 245 ☼ Arrivée sur l'île : 01/07/2014
☼ Double-Compte : x

MY CAT LIFE

☼ Rang : guerrier étonné
☼ Âge en lunes : 23
(when fire meets water)
(let's pretend)
le volcan en indianred, la plage en royalblue et la jungle en seagreen

Message(#) Sujet: Re: trop sérieux pour son âge à un chiffre. + charbon (entraînement chasse 1) Ven 12 Sep - 21:20

L'INDIFFÉRENCE LA NÉGLIGENCE FONT PARFOIS BEAUCOUP PLUS DE DÉGÂTS QUE L'HOSTILITÉ DÉCLARÉE.
Je me trouvais finalement stupide de l'avoir mené là. Avec ce sale temps qui durait depuis suffisamment de temps pour qu'on s'y habitue, il n'y aura rien à traquer ici, tout se terre et survit come il peut. Les nuages, les gros nuages noirs, ils semblaient s'être installés pour un bon moment. On les voyait en plissant les yeux, en levant la tête -qu'on rebaissait tout de suite- vers le ciel. Je détestais particulièrement la pluie et les orages, et beaucoup de gibier potentiel devait être de mon avis. Je faillis modifier le programme de l'après-midi, ça ne me donnait pas envie d'enseigner quoi que ce soit, à vrai dire ! Mais il faudrait bien passer par là, avec la météo qui ne fait pas de cadeaux. Qui n'offre que peu de soleil mais quelques bourrasques de vent dont on se passerait volontiers. Il est temps de commencer.

« Le principe est simple à la chasse. (Enfin je vois ça comme ça.) Je ne suis loin d'être douée mais je peux t'enseigner la théorie sans problème, mais l'exemple a de grandes chances d'être minable. » Ouah, tu commences bien ton cours, tu prouves bien à quel point ton élève a écopé d'un mentor incapable ! C'est bien, continue ! Tu t'enfonces très bien toute seule ! Pas besoin que d'aide ! Comme une grande ! Je poursuivis. « Le truc, c'est de repérer ce que tu veux attraper. Tu te places comme ça... » Allez, un petit air sérieux. Je me penche vers l'avant, le peu de muscles bandés, popotin à l'air, poitrail quasiment plaqué au sol, je ferme à demi les yeux et sors mes petites griffes semblables à des brindilles. « ... Comme ça tu te prépares à bondir, lorsque tu juges le moment propice. (Tu dois t'en douter.) Prends de l'élan en poussant ton corps à l'aide de tes pattes arrières et... » Je plonge en avant et atteris je ne sais où, devant moi sûrement. Ça ne devait pas être très impressionnant. Ce n'était pas l'objectif aussi. Il doit trouver le spectacle amusant. Voir son mentor se jeter comme une débile, ça doit être amusant. Je pouffe de rire. Un petit rire pour me moquer de moi-même. Et je lui parle, parce que tout ceci ne rime à rien. « Je vois bien à ta tête que c'est vraiment nul ce qu'on fait. Que ça ne te plaît pas ou que tu t'en fous. Moi aussi je me passerais bien de cette leçon. Mais faut manger pour survivre. Pour le peu que je peux t'apporter, ce n'est pas dans ces domaines. L'endroit n'a rien de spécial, c'est vrai, j'aurais pu choisir un lieu où la vue est fantastique, où l'on voit l'eau, mais je t'avoue avoir peur de m'approcher de trop près du volcan ou des falaises. Tomber, le vide, tout ça. » Non je ne veux juste pas que tu me vois péter les plombs si on va là où... Je ferme les yeux et ajoute ; « Tu n'es pas tombé sur un mentor qui t'apprendras à tuer et à chasser comme personne, je pense que ça se voit. Mais on fera de notre mieux, hein ? Je veux que tu te débrouilles autant que n'importe quel autre novice, et c'est moi qui gâche tout... » C'est des réconfortements que tu veux maintenant ?! Cette petite confession, il avait le droit de l'ignorer royalement. Je ne valais peut-être pas la peine qu'il me réponde ou m'assure que ce n'était pas aussi horrible que je le prétendais. Mais lui avait-on appris à ne pas mentir aux grands adultes ?


j'suis tellement désolée pour ça. :/

_________________

présence réduite // ldd de flying pumpkin, av ©️ dripping alchemy. de bazzart
and if you're b r o k e n i'll mend you and
keep you sheltered from the storm that's raging on now
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: trop sérieux pour son âge à un chiffre. + charbon (entraînement chasse 1)

Revenir en haut Aller en bas

trop sérieux pour son âge à un chiffre. + charbon (entraînement chasse 1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» La guerre est une chose trop sérieuse pour être confiée a des militaires
» Multi-baptêmes ^^ (privé...Trop de monde pour que je les énumère ^^)
» Il est un peu trop tôt pour quitter ce monde, tu ne penses pas, Highway ? [Privé]
» L'Économie, une chose trop sérieuse pour la aisser aux Économistes
» Je l'ai trop aimée pour ne la point haïr.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BREATHING OCEAN. :: Archives :: Archives VERSION 1 :: RPG :: RPs :: RPs abandonnés-