BREATHING OCEAN.


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

try to love again — étoile de la dignité.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité

Message(#) Sujet: try to love again — étoile de la dignité. Dim 5 Oct - 11:41

  Tout semblait comme avant. Rien ne semblait avoir changé. Je continuais à faire chavirer les cœurs des mâles, à me comporter en Méchante Reine, à faire comme si c'était ma fin heureuse. Mais tout avait changé, à l'intérieur. Mon cœur de glace semblait fondre. À cause de qui ? Étoile de la Dignité. Pourquoi Étoile de la Dignité, désormais ? Oh, mais j'ai oublié quelques détails de l'histoire. Peu après notre discussion, disons, mouvementée, Étoile de la Sirène avait rejoint ses ancêtres. Dignité du Condor, qui était désormais chef, en a été dévasté. Non pas parce que c'était sa meneuse, son ancien mentor... Mais bien parce qu'il avait des sentiments pour elle. Oui, cela ne m'avait pas échappé. Comme mon cœur fondait, je redécouvris enfin ce qu'était, cette action d'aimer. Et je me surpris plusieurs fois à lui jeter des regards désespérés. Il avait commencé à m'aider, mais n'avait pas fini. Pour qu'il finisse le boulot, fallait-il que je l'aide à mon tour ? Peut être.

En tout cas, si je l'aimais, il allait bien falloir qu'à un moment, je l'aide. À surmonter la mort de sa « bien aimée ». Ça me faisait mal, de ne pas me sentir aimé en retour, et désormais, je savais ce que j'avais fait subir à beaucoup trop de guerriers au cœur brisé. Mais cela me soulageait, de continuer mon petit jeu.

Je m'étais levée et marchai maintenant dans le camp en faisant des ronds, attendant qu'il se manifeste. Quand il sortit de sa tanière, je me précipitai vers lui, me fichant des regards étonnés de pas mal de guerriers, et lui murmurai :

« Je peux te parler ? »

Sans attendre sa réponse, je l'entraînai en dehors du camp. Je ne m'étais jamais comporté aussi naturellement avec un mâle depuis des lunes, et ça faisait du bien.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
VOLCAN
☼ Pseudo : Grip'/Nolwenn
☼ Messages : 1152 ☼ Arrivée sur l'île : 15/06/2014

MY CAT LIFE

☼ Rang : Banni
☼ Âge en lunes : 60

Message(#) Sujet: Re: try to love again — étoile de la dignité. Jeu 9 Oct - 17:59

Suis je vraiment obligé de me réveiller ?
Suis je obligé de me lever ?
Suis je obligé de vivre dans ce monde où elle n’existe plus ?
Tu es un chef Condor. Condor. Ces gens morts ont beau dire que c’est la Dignité qui me représente le plus, je resterais toujours Condor aux yeux de tous. A moins que Condor ne se soit envolé en même temps que Sirène et que seul Dignité vive à présent ? Et si, en changeant mon nom, les anciens ne faisaient que me montrer qu’une partie de moi était morte à présent ? Je chasse ses pensées de mon esprit. Je dois me lever. J’ouvre les yeux. Le soleil s’engouffre déjà dans mon antre, me chatouillant le nez et me réchauffant le visage. Le temps commence à se refroidir. Le temps commence à passer trop vite. D’ici quelques lunes, l’hiver viendra se blottir contre nous, glaçant les plus forts et éteignants la flamme vacillante et vitale des plus faibles. Les proies se feraient plus rares. Les félins allaient maigrir, les forces allaient diminuer. Et tous, ils se tourneraient vers moi. Attendant mes ordres. Attendant que je mette un plan à place. Attendant que je les protège. Car c’est mon rôle à présent.
Je suis un chef.

Ai je vraiment les épaules pour ça ? J’aurais du m’en aller tant qu’il en était encore temps. Partir parcourir le monde, sans pression sur moi, sans sentiments et sans personne à protéger. J’aurais du fuir quand ce guerrier est venu m’apprendre qu’il avait trouvé le corps sans vie de Sirène. Je vois encore les yeux apeurés et désolés de ce pauvre chasseur. Il avait peur de m’annoncer la nouvelle, cela s’était senti. Pourtant, il n’avait pas eu d’autre choix. Je me sens atrocement mal. Mes pensées s’embrouillent sous le pois de la douleur. Dire que je pensais à partir il y a quelques minutes. Ce n’est pas moi ça. Je ne suis pas un lâche, ni un fuyard. Étoile de la Sirène avait foi en moi. Je dois de lui faire honneur. En m’occupant de ce poste avec dignité.

Lentement, je sors. J’ai l’impression de me déplacer de façon sinistre. J’ai l’impression de regarder le monde avec un regard désolant et froid. J’espère de tout coeur que ma douleur finira par s’en aller. Je ne veux pas faire parti de ce genre de personne qui sombre dans la dépression et ne gagne jamais contre la vie. J’ai toujours eu de la peine pour ces gens. Les félins de mon clan m’observent, sans vraiment quoi faire. Ils semblent hésiter entre m’approcher et m’ignorer. Une seule brave la foule, de son pas pressé. Reine des Neiges bien évidemment. Elle seule est capable de s’attirer mes foudres dans un tel moment.

« Je peux te parler ? »

Comme d’habitude, elle n’attend pas ma réponse avant de s’en aller. Je lui emboite le pas. Que veut elle ? Draguer sans cesse ? Se foutre de moi ? Se foutre de Sirène ? Je suis attaché à cette guerrière au pelage immaculé. Je suis attaché à ce que son passé représente pour moi mais là, je ne suis vraiment pas d’humeur à affronter la part d’elle que je n’aime pas. J’aimerais pouvoir retrouver Nuage de la Reine à cet instant. J’aimerais pouvoir me confier à cette petite apprentie au caractère si doux et si rassurant. Je crois que je peux toujours rêver.

Spoiler:
 

_________________

Patte d'Ombre - Nuage Ombrageux - Ombre de Thanatos- Thanatos
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: try to love again — étoile de la dignité. Mer 15 Oct - 19:26

Je sens bien qu'il m'a suivi à contre cœur. Il doit bien se demander ce que je lui veux encore. La dernière fois que l'on s'était parlé, cela avait fini par mes pleurs et ma fuite. En espérant qu'il ne me chasse pas avant même de m'avoir écouté.
Je m'assis à quelques mètres de la sortie du camp, observant le soleil se lever. Je fermais les yeux, savourant la chaleur des rayons qui carressaient ma fourrure blanche. Bientôt, il n'y aurait plus cette douce chaleur pour me réchauffer. Je commençai à penser à l'hiver qui apporchait après la tempête que nous avions dû affronté pendant plusieurs jours. Et cette explosion il y a peu. Personne de mon clan ne s'était encore approché du lieu d'où avait jailli le feu, qui avait été visible de si loin. Mais revenons au moment présent. Je me tournai vers Étoile de la Dignité, qui m'avait rejoins et qui s'était assis à côté.

« Ça va ? J'imagine que ça n'a pas dû être facile... »

Ma voix se cassa. J'avais toujours manqué de tact. Il fallait bien l'avouer, je j'étais pas trop douée pour m'occuper du sort des autres. Ça ne m'intéressait pas. Le seul qui m'intéressait à cet instant, c'était Nuage du Condor, celui que j'avais aimé et que je recommençai à aimer. Enfin, sous un autre nom.

« De devenir chef. Et de perdre Étoile de la Sirène... »

J'espérais qu'il ne m'en voudrait pas pour avoir été si franche. Et si il pensait que je me fichais de lui ? Que je ne voulais que recueillir ses larmes, pour me venger de m'avoir poussé à bout l'autre fois ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
VOLCAN
☼ Pseudo : Grip'/Nolwenn
☼ Messages : 1152 ☼ Arrivée sur l'île : 15/06/2014

MY CAT LIFE

☼ Rang : Banni
☼ Âge en lunes : 60

Message(#) Sujet: Re: try to love again — étoile de la dignité. Dim 19 Oct - 13:48

Qu'est ce qu'elle me veut ? Se moquer parce que j'ai choisi Magellan en second ? Me pousser à bout parce que je ne serais jamais un aussi bon chef que Sirène ? Je m'attend à toutes les méchancetés possibles et imaginables de sa part. Ses mots et son comportement amer de la dernière fois me reste en travers de la gorge. Alors que j'essayais de l'aider et de la ramener à la raison sur son caractère et ses actions méprisables, Madame m'avait envoyé bouler en me disant qu'elle était bien mieux ainsi. Sur le moment, j'avais décidé de la laisser se calmer et de retenter ma chance plus tard. Je savais bien que j'étais capable de lui ouvrir les yeux. Elle n'avait pas pu oublier tout ce que nous avions vécu quand nous étions novices. Et puis tout s'était enchainé. Sirène était partie, je me retrouvais propulsé meneur et je n'avais pas, mais alors pas du tout, envie de subir ses sarcasmes et ses moqueries. Et je ne vous parle pas de si elle essaie encore de me draguer. Je crois que je vais exploser dans ce cas là. Ma tristesse et ma souffrance font que, aujourd'hui, je la vois telle qu'elle est, comme Reine des Neiges, et non pas telle que je la voyais avant, comme Nuage de la Reine. Je sens la colère bouillonner en moi, avant même qu'elle ne se mette à parler.

Cependant, vous savez, je vois la vie comme une grosse masse informe et vivante, composée uniquement de surprises. Et, une fois encore, la surprise et l'étonnement allait me happer tout entier. Car la guerrière au pelage blanc comme neige et à la langue acérée se mit à me demander comment j'allais. Et si ce n'était pas trop dur. De devenir chef. De perdre Sirène. Pas de méchanceté dans sa voix, pas d'ironie. Juste des considérations réelles et sincères. Je lève les yeux vers elle. Est ce un piège ? Une sorte de moquerie bien cachée ? J'observe son visage sous toutes les coutures, cherchant une expression discrète qui la trahirait. Il n'en fut rien. Rien. Absolument rien. Elle semble juste normale. Et sa question semble vraiment intéressée.

« Je ... »

Personne ne m'a réellement posé la question depuis l'accident de Sirène. Ce qui fait que je ne sais pas vraiment quoi répondre. Je suis plus perdu qu'autre chose actuellement. Je ne sais plus où donner de la tête, ni ce que je dois penser. Le seul élément dont j'étais sur et certain, c'était pour la nomination d'Astre de Magellan. Là dessus, il ne faisait aucun doute et briser les règles pour ma conviction ne m'avait pas dérangé du tout. Il avait été très clair que j'avais besoin de lui pour continuer à avancer et qu'il serait le meilleur pour m'épauler. Mais pour le reste, je n'en savais pas plus.

« Je ne sais pas. Je me sens perdu. Je n'avais imaginé qu'elle s'en irait un jour et ... » Ma voix tremble, puis se casse. « Je ne comprend pas ce qu'il s'est passé. J'ai l'impression que tout cela n'est qu'un cauchemar et que je vais me réveiller à un moment ou à un autre. »

_________________

Patte d'Ombre - Nuage Ombrageux - Ombre de Thanatos- Thanatos
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: try to love again — étoile de la dignité. Mer 22 Oct - 11:05

La surprise fut la réaction d'Étoile de la Dignité. Oui ce n'était vraiment pas mon habitude m'occuper de l'état des autres. Je m'étais autant étonnée moi même que lui. Peut être que j'avais changé. Depuis cette dernière conversation avec lui. Déjà, cela faisait bien des lunes qu'aucune larme de tristesse n'avait coulé sur ces joues blanches et froides. Quelques larmes de rire lorsque je me moquais, mais aucune de tristesse. Il me semblait que mon cœur de glace avait commencé à se réchauffer. Cela ressemblait aux contes de fées, où la princesse avait le cœur gelé et que son prince devait lui donner un baiser d'amour sincère pour la libérer du mauvais sort. Peut être que rien qu'une petite preuve d'affection pouvait me délivrer des idées noires de mon mentor. Mais peut être que ça prendrait plus de temps. En tout cas, à présent, c'était à moi de l'aider pour qu'il continue de me libérer.

« Je... »

Il ne savait pas quoi dire. Je faillis écarquiller les yeux. Personne ne s'était préoccupé de son état ? Ou alors son étonnement était tel qu'il n'arrivait plus à faire une phrase. J'optais pour le moment pour la deuxième option. La première me semblait presque invraisemblable.

« Je ne sais pas. Je me sens perdu. Je n'avais imaginé qu'elle s'en irait un jour et ... »

Il s'arrêta un instant à cause de sa voix qui se cassa et chercha ses mots avant de reprendre :

« Je ne comprend pas ce qu'il s'est passé. J'ai l'impression que tout cela n'est qu'un cauchemar et que je vais me réveiller à un moment ou à un autre. »

Perdu, il pouvait le dire. Je ne l'avais jamais vu aussi abbattu. Il parlait d'elle avec tant de mélancolie qu'un instant je fus jalouse de la défunte. Il ne m'aimera jamais autant qu'il l'avait aimé en secret. Mais je ne pouvais pas lui en vouloir : j'étais un monstre comparée à elle. La beauté ne faisait rien. Ce n'est que l'enveloppe qui abrite l'âme. Et la mienne était sûrement la pire de toute. Enfin je l'avouais. Moi aussi j'avais l'impression que tout cela n'était qu'un cauchemar, depuis que j'étais novice, j'avais la sensation que toutes ces moqueries qu'on m'infligea et que j'infligeais par la suite aux autres n'étaient qu'un mauvais rêve. Ma mère m'avait pourtant dit que les rêves, c'était des sortes de « pauses » avant d'affronter la vraie vie. Maman, tu disais vrai. Mais je n'ai jamais fait de bons rêves. Que je sois réveillée ou endormie, ça ne changeait rien. Puisque tout était cauchemar. Comme j'enviais les autres ! Leur vie était si simple : pas de méchanceté, l'amour, la douceur, une famille ! La mienne était si dure : moquerie, pas d'affection, et plus d famille. La dernière personne qui me restait, mon mentor, était morte il y avait de cela deux lunes. Elle ne me manquerait pas, elle qui m'avait jeté une malédiction et m'avait gelé le cœur, afin que je devienne la méchante du conte. Au fond, la vie n'était pas un rêve, ni un cauchemar, mais un conte de fée. Seulement, ma fin heureuse me semblait bien lointaine.

Un silence s'était installé entre nous. J'avouais que je ne savais quoi répondre. Je me lançais finalement dans des petites phrases « philosophiques » auxquelles j'avais songé pendant cet instant silencieux :

« Le vie n'est pas un cauchemar, et elle vaut la peine d'être vécu, même si elle ne vaut rien. Roh là là, je me contredis, la philosophie ce n'est pas tellement fait pour moi ! »

Je remuai les moustaches, essayant de détendre l'atmosphère si... Tendue. Mais bon, j'avais l'air stupide plus qu'autre chose !

« J'y pense, tu n'as même pas eu la politesse de me demander à ton tour comment j'allais moi ! » fis je en lui adressant un clin d'œil malicieux. Mais pas le clin d'œil hypocrite de Reine des Neiges. Mais bien celui qui était sincère : celui de Nuage de la Reine.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
VOLCAN
☼ Pseudo : Grip'/Nolwenn
☼ Messages : 1152 ☼ Arrivée sur l'île : 15/06/2014

MY CAT LIFE

☼ Rang : Banni
☼ Âge en lunes : 60

Message(#) Sujet: Re: try to love again — étoile de la dignité. Dim 26 Oct - 11:25

Reine des Neiges sembla réfléchir quelques instants. Je la trouve différente de d'habitude, mais j'ignore si cette sensation est vraiment réelle ou si c'est parce que ma vision de la réalité est mauvaise à cause de ma tristesse. J'ai l'impression qu'Étoile de la Sirène va sortir d'un buisson d'un moment à un autre, qu'elle va passer près de moi et m'effleurer tout en douceur, comme elle le faisait si bien. J'ai l'impression d'être dans un cauchemar et que je vais finir par me réveiller. J'aimerais être dans un cauchemar. J'aimerais que tout cela ne soit qu'un mauvais rêve et que tout disparaisse pour redevenir comme avant. Comme par magie. Mais au fond, je sais que cette époque est révolue et qu'une nouvelle ère commence à présent. Je ne suis juste pas certain de pouvoir affronter cette nouvelle page de mon histoire qui commence tout juste à s'écrire. C'est fou à quel point une perte peut vous perdre au plus haut point. Je ne connaissais pas ce genre de sentiments auparavant. Maintenant, je prie pour qu'il disparaisse un jour. Ou au moins qu'il s'atténue.

« Le vie n'est pas un cauchemar, et elle vaut la peine d'être vécu, même si elle ne vaut rien. Roh là là, je me contredis, la philosophie ce n'est pas tellement fait pour moi ! »

C'est quand même fou qu'elle utilise le mot cauchemar pour illustrer sa pensée. J'ai exactement le même en tête. A croire que nos esprits se rejoignent. Je continue d'être quelque peu surpris par ses paroles. Je commence à douter que ce soit ma vision de la réalité qui soit déformé. Elle semble vraiment essayer de me remonter le moral. Et ça me fait plaisir. Même si ça ne m'enflamme pas de joie comme ça devrait (et bien oui, ça fait des lunes et des lunes que j'essaie de ramener Nuage de la Reine et là, on s'y approche comme jamais), je sens bien une petite étincelle de contentement au fond de mon coeur.

« J'y pense, tu n'as même pas eu la politesse de me demander à ton tour comment j'allais moi ! »

Elle ponctue sa phrase d'un petit clin d'oeil empli de malice qui me rappelle l'époque où nous étions apprentis ensemble. Elle avait l'habitude de faire ce genre de choses en permanence. J'ai presque l'impression de faire un bond dans le passé. Après tout, elle n'a pas tort. Il ne faut pas que je m'enfonce dans ma tristesse au point d'en oublier tout ceux qui m'entourent. Je suis un meneur maintenant. Même si je le suis devenu par la mort de quelqu'un qui m'est cher, je reste un meneur. Et je dois être attentif aux besoins et aux humeurs de chacun. Sirène m'a choisi pour cela, en vérité. Pour être son second certes, mais surtout pour m'occuper du clan, une fois qu'elle ne serait plus.

« Oui effectivement, j'en oublie ma politesse ! » Je ne parle pas avec un entrain magistral mais je fais des efforts pour ne pas paraitre trop déprimé. « Comment vas tu Reine ? »

_________________

Patte d'Ombre - Nuage Ombrageux - Ombre de Thanatos- Thanatos
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: try to love again — étoile de la dignité. Ven 31 Oct - 20:38

«
I got my eyes set on you,
My heart is burning red.
All of my words come out wrong,
Run circles in my head.
You had me and I melted,
In the palm of your hand.
You know it yes I felt it,
You’ll never understand.
»
J'espérais lui avoir rappelé quelques uns de nos bons souvenirs. Et surtout qu'il n'était pas seul et qu'il pouvait compter sur chacun de nous autant que nous sur lui. Il semble être surpris à chaque fois que j'ouvre la bouche. Et bien, ce n'est pas fini ! Je peux te surprendre bien plus encore, « Dignité » !

« Oui effectivement, j'en oublie ma politesse ! » Ah, enfin il parle avec un peu plus d'énergie ! Il fallait vraiment qu'il arrête de se morfondre complètement, et je croyais avoir réussi une parti de mon ojectif ! « Comment vas tu Reine ? »

« Reine ». Il ne m'appelait plus par mon nom complet, mais bien par mon diminutif. Cela me mit du baume au cœur. Comprenait-il mon comportement aujourd'hui ou non ? Peut être. Mes oreilles commençaient à me brûler. Je n'avais pas ressenti cela depuis longtemps, mais je crois que j'étais... Gênée ? Peut être. Trop de peut être et de questions dans ma tête. Rah la la, je crois que je la perds cette tête, pourtant, je ne suis pas si vieille !

« Je vais bien ! Même si ce temps me déplaît. » Je réfléchis un instant, puis, pour installer plus de « familiarités » entre nous, comme au temps où je l'appelais encore « Condor », je lui demandais : « Mais au fait, comment dois-je t'appeler ? « Étoile » ou bien « Dignité » ? »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: try to love again — étoile de la dignité.

Revenir en haut Aller en bas

try to love again — étoile de la dignité.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Du nouveau sur la toile--L'autreTV.com
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» Yosei, l'étoile du matin
» « CENTRAL PARK » New York i love you .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BREATHING OCEAN. :: Archives :: Archives VERSION 1 :: RPG :: RPs :: RPs abandonnés-