BREATHING OCEAN.


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

secret •• ft. dignité & oranger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité

Message(#) Sujet: secret •• ft. dignité & oranger Jeu 16 Oct - 18:47


« Mean it truly,
Sincere heart.
Why do you do this to me?
Tear me apart.

It’s my fault and I know it,
And I tend to blow it, no thanks to you.
Its like you sit and you watch me,
You poke and you taunt me, it’s all that you do.
And I’m not fighting that no, not at all.
Just want to be something, a name you call.
The lips you taste just to fall, madly in love. »
Pardon Me

Etoile de la Dignité et moi étions en patrouille. Je ne savais pas du tout ce qu'il pensait de moi à cet instant. J'espérais qu'il me voyait changée ! Mais depuis qu'il était meneur, c'était beaucoup moins facile de le cerner. Il semblait constamment soucieux. Ce qui m'inquiétait. Tandis que nous cheminions, un silence gênant s'installa. Aucun de nous deux ne parlaient. A vrai dire, nous n'avions rien à dire. Il n'y avait rien à ajouter. Ma fin heureuse me semblait encore lointaine. Mais bon, je ne faisais pas grand chose pour qu'elle arrive ! Cependant, je n'osais encore briser le silence. Jusqu'à ce que nous arrivions à l'Oasis. C'était un endroit charmant. Mais une odeur me dérangea. Une odeur inhabituelle. Celle d'un chat, ou plutôt, d'une chatte de la plage. Elle était tellement indiscrète que je savais exactement où elle était. Sans attendre d'ordre, je fis quelques bonds en direction de l'intrus puis bondis sur lui, découvrant les crocs. Ce devait être soit une apprenti âgée, soit une très jeune guerrière. Enfin, je prononçai quelques mots :

« Qui es tu et qu'est ce que tu fais là ? »

A vrai dire, je n'attendais pas de réponses, juste des gémissements et la fuite de la fautive.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://breathing-ocean.forumactif.org/t1024-fleur-d-oranger#14462 http://breathing-ocean.forumactif.org/t1029-fleur-d-oranger
VOLCAN
☼ Pseudo : Mél ♥
☼ Messages : 851 ☼ Arrivée sur l'île : 15/06/2014
☼ Double-Compte : Songe Tropical

MY CAT LIFE

☼ Rang : Guerrière
☼ Âge en lunes : 37

Message(#) Sujet: Re: secret •• ft. dignité & oranger Sam 25 Oct - 12:35

♥○••○♥

C'était encore une journée nuageuse qui se levait sur cette belle île de chat. Fleur d'Oranger sentait de la pluie qui menaçait de tomber et le vent lui griffait la figure. La tempête. Elle était arrivée avec la saison des feuilles mortes et depuis, plus rien n'était pareil. La tanière du guérisseur grouillait de blessés, certains avait eu moins de chance et avaient reçu un arbre dans la tête ou bien encore s'était noyé en voulant nourrir le camp. Belle entreprise mais qui s'était avouée mortelle. Le nombre de chats au sein du clan de la plage était en chute libre et les chats vivaient avec peur comme amie. Chaque clan avait son danger, le camp de la Plage menaçait d'être inondé et beaucoup de proies avaient déguerpi. Le camp de la Jungle pouvait être attaqué par la chut d'arbre et le camp du Volcan pouvait être proie à une grande tempête de sable. La famine commençait et les proies se faisaient plus rare. De toute façon, les proies avaient nul endroit pour partir et les chats aussi. Ils étaient prisonniers sur cette île à jamais. Mais étonnement, Fleur d'Oranger ne prenait pas ces nouvelles avec peur. Tout simplement car ses priorités était ailleurs. Elle en avait deux : "rester avec sa mère" et "rester avec Astre de Magellan". Il ne lui restait que deux personnes chères, voilà comment la tempête tuait les cœurs. Fleur d'Oranger bravait le vent, le vent était contre elle et beaucoup de sable s'était voué comme quête de l'assaillir. 

Elle revenait d'un rendez-vous avec Astre de Magellan. Le deuxième depuis que chacun avait été nommé guerrier - et dans le cas de Astre de Magellan, lieutenant par la même occasion -. Chaque fois, Fleur d'Oranger bénissait le clan des Etoiles quand elle voyait Nuage de Magellan en vie. Depuis qu'il était devenu lieutenant, il ne pouvait plus s'éclipser comme avant. Elle était donc obliger de s'approcher beaucoup plus du camp. Fleur d'Oranger regrettait son apprentissage en temps qu'apprentie car en devenant guerrière, elle devait assumer ses responsabilités. Elle avait promis allégeance à son clan, mais elle le trahissait en rejoignant Astre de Magellan. Maintenant, Fleur d'Oranger ne grimaçait plus quand elle marchait sur l'instable sable de ce territoire aride. Elle y était habituée. Cela lui procurait un grand malaise quand elle y pensait. Si il y avait une guerre, contre qui se battrait elle ? Arriverait-elle à être loyale au clan de la Plage tout en voyant Astre de Magellan. Ces questions n'auraient pas été dans son esprit si elle ne s'était pas aventuré sur ce territoire il y a quatre lunes, pourtant, elle ne regrettait rien. Malgré ses tourments, Fleur d'Oranger était heureuse. 

Elle marchait doucement dans le territoire du Volcan. Elle tournait la tête quelques fois, elle ne se sentait jamais bien sur ce territoire. Ce n'était pas le sien. La frontière était encore loin et le camp du Volcan était plus près d'elle. Même si Astre de Magellan ne lui avait jamais montré son camp, Fleur d'Oranger pensait savoir où il se trouvait. Mais jamais elle aurait l'intention d'y aller, elle ne voulait pas se faire prendre. Cela faisait quatre lunes qu'ils se revoyaient au moins une fois par sept jours. Pour l'instant, personne n'était au courant de cette idylle. Enfin, ceux qui avait découvert été mort. Ceux qui découvraient leur secret mourrait après. Un secret qui porte la poisse on dirait. C'était donc pour ça que les deux chats avait peu à peu relâché leur surveillance. Les rendez-vous se faisaient plus long et moins tôt. Pour l'instant, ça allait. Fleur d'Oranger pressa le pas. Elle avait un très mauvais pressentiment. La frontière était à environ un kilomètre. Pas très loin, elle vit un arbre et puis deux. Elle s'y approcha. Marcher lui avait donné froid et la fatigue apparaissait peu à peu. Quand elle vit de l'eau, elle faillit sauter de joie. Elle lapa doucement l'eau pour ne pas faire souffrir sa gorge. Elle entendit un petit bruit sur le côté, elle se tourna vivement mais elle ne vit personne. C'était surement un rongeur et elle n'était pas assez stupide pour lui donner la chasse. Tout d'un coup, une forme blanche déboula sur un des côtés, facilement visible mais trop rapide. Fleur d'Oranger planta ses griffes dans la terre mais ce n'était pas de la terre mais du sable. Aucun appui possible. Fleur d'Oranger fut projeter à terre mais sa fierté l'empêcha de piper mot. Une chatte était devant elle, Fleur d'Oranger envisagea de se battre - sans tirer compte des ennuis qui s'ensuivraient - quand elle aperçut un autre chat derrière la blanche. La chatte lui lança méchamment :

« Qui es tu et qu'est ce que tu fais là ? »

A ce moment là, Fleur d'Oranger sut qu'elle était perdue. Elle essaya de se relever mais les pattes de son adversaire empêchaient toute relève. De toute façon, à en voir la chatte, demander gentiment ne servirait à rien. Ça tombait bien, Fleur d'Oranger n'abandonnait pas facilement. Elle voyait l'autre chat s'approcher. Que penserait sa mère ? Elle n'allait pas être la cause d'une guerre tout de même ! Oh puis tant pis, la chatte voulait une réponse, elle allait lui en donner une.

« "Qui es tu ?" T'as pas deux yeux et un nez ? Je pensais pas que les chats du Volcan étaient à ce niveau ...»

L'autre allait vite comprendre qu'elle n'était pas tombé sur une proie faible et peureuse. Après tout, Fleur d'Oranger s'était sortie de toute les situations où elle s'était fourrée.

_________________





Merci Marie ♥️


Signé Nam :3:
 

Nuage d'Oranger:
 



Autres ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
VOLCAN
☼ Pseudo : Grip'/Nolwenn
☼ Messages : 1152 ☼ Arrivée sur l'île : 15/06/2014

MY CAT LIFE

☼ Rang : Banni
☼ Âge en lunes : 60

Message(#) Sujet: Re: secret •• ft. dignité & oranger Sam 25 Oct - 19:06

Le temps est capricieux aujourd'hui. En fait, si l'on se tourne quelques instants sur les derniers jours écoulés, le temps a été capricieux. Bien capricieux. Alternant entre pluies torrentielles et vents d'une force monstrueuse, tout cela commençait à vraiment être pesant. Était ce une punition du clan des Étoiles ? Qu'avons nous bien pu faire à nos ancêtres pour mériter un tel châtiment ? Je ne peux m'empêcher de penser qu'ils n'ont pas forcément de lien avec tout ce qu'il se passe. Peut être que cette calamité qui s'abat sur nous est hors de leur contrôle ? En tout cas, la nature semble littéralement vouloir notre mort. Les tempêtes de sable s'enchaînent sur notre territoire. Nombre guerriers ont du consulter le guérisseur à cause d'irritation des yeux due à ce sable volant. Comment voulez vous que les chasseurs ramènent des proies si, de un, ils ont les yeux abimés et si, de deux, ils ne peuvent plus rien voir avec toute cette poussière ? De plus, le gibier se fait plus rare, il semble se terrer sous terre ou dans les airs, pour éviter les perturbations de la météo. Mais, il serait faux de dire que nous sommes les seuls touchés. Les autres clans ne sont pas épargnés. La Jungle a vu plusieurs arbres chuter sans prévenir. Et la Plage. Comment peuvent ils pêcher ? Les vagues doivent être immenses avec tout ce vent. Cette situation commence à devenir difficilement supportable mais il est impossible de dire si tout cela s'arrêtera bientôt ou si cela continuera jusqu'au dernier félin vivant.

Bref. Toutes ces constatations ne vont pas m'aider beaucoup dans ma patrouille. J'avance à pas lent, le nez tendu, prêt à repérer des odeurs suspectes, même si mon esprit est ailleurs. Je suis avec Reine des Neiges. J'apprécie grandement sa compagnie ces derniers temps. Quelque chose à changé chez elle. Même si nous ne parlons pas, ça me rassure qu'elle soit là. En ce moment, j'ai besoin de soutien, de présence et elle m'apporte tout cela. Nous patrouillons donc, chacun à chercher un élément suspect. Rien ne nous a perturbé jusqu'à maintenant. L'Oasis. Un endroit paisible, souvent lieu de pause pour les guerriers. Et surtout, assez enfoncé dans nos territoires. La guerrière blanche flaira l'odeur suspecte avant moi et bondi en quelques secondes sur l'étrangère. Je lui emboite le pas et observe l'intruse. Elle semble être une jeune guerrière. Un joli pelage alternant crème et roux. Son corps porte l'odeur du clan de la Plage. Reine des Neiges lui demande des explications, sur un ton qui ne se veut pas amical. Je reste un peu en retrait, histoire d'analyser la situation avant d'entrer en jeu. J'hume l'air. Il me semble qu'il n'y ait personne aux alentours à part nous. Ce qui élimine le piège. Hum. Tout cela attise ma curiosité.

« "Qui es tu ?" T'as pas deux yeux et un nez ? Je pensais pas que les chats du Volcan étaient à ce niveau ... »

Un peu de sarcasme. Sérieusement ? C'est tellement "normal" de répondre par du sarcasme et de l'ironie. Cela en est presque banal aujourd'hui. Tout le monde s'agresse mutuellement, plus personne ne sait se tenir. Il n'y en a que pour la violence, qu'elle soit physique ou verbale. Je m'approche un peu, m'assoit tranquillement près de Reine des Neiges et de la guerrière de la Plage. Assez près pour qu'elle ne puisse pas essayer de s'enfuir sans qu'un de nous deux ne l'intercepte. D'une voix posée, qui se veut calme et sans une once de méchanceté, je me met à parler.

« Laisse là s'il te plait, Reine. » Je sais qu'elle va s'exécuter. Elle a beau avoir un sacré côté rebelle et une bonne répartie, elle ne contrarierait pas mon autorité en public. Et puis, il est évident qu'on ne va arriver à rien en utilisant la menace. « Ce n'est pas la peine de s'énerver, je suis sur qu'il y a une explication à ta présence ici. » ajoutai-je en m'adressant à l'autre femelle.

_________________

Patte d'Ombre - Nuage Ombrageux - Ombre de Thanatos- Thanatos
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: secret •• ft. dignité & oranger Dim 26 Oct - 10:20

Étoile de la Dignité s'approcha et s'assit à côté de moi, avant d'humer l'air, regardant l'apprenti avec une expression indéfinissable.

« "Qui es tu ?" T'as pas deux yeux et un nez ? Je pensais pas que les chats du Volcan étaient à ce niveau ... »

Elle osait me défier ? Elle n'allait pas comprendre sa douleur ! Je ne pensais pas que les chats de la Plage étaient stupides au point de provoquer leur ennemi en territoire hostile. Je découvris mes longs crocs blancs, prête à m'en servir. Mais Étoile de la Dignité me le défendit.

« Laisse là s'il te plait, Reine. » Dommage, moi qui ne m'était pas battu depuis longtemps. Ça m'aurait dégourdi les griffes et les dents. Mais bon, je n'allais pas aller à l'encontre de celui pour qui mon cœur battait. Cependant je la relâchai et m'en éloignai de quelques pas, empêchant tout de même une fuite.  « Ce n'est pas la peine de s'énerver, je suis sur qu'il y a une explication à ta présence ici. »

Une explication, j'espérais qu'il y en avait une ! Je m'approchais de nouveau de la jeune guerrière et la reniflai avec mépris, essayant de savoir où elle avait pu aller à l'odeur. Le parfum du Clan du Volcan était évidement sur elle. En même temps, je l'avais plaqué au sol et elle devait traîner là depuis plusieurs instants... Je lui crachai en marmonnant à l'oreille, agressive : « Tu as de la chance que notre meneur soit là... Tu n'aurais eu aucune chance contre moi. »

Je reculai ensuite, le regard embrasé de rage. Je détestais que les jeunes guerriers ennemis se croient tout permis au point de se balader sur tous les territoires à leur guise. Et je ne sais pas pourquoi, cette odeur continuait de me titiller, elle était un peu trop forte à mon goût.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://breathing-ocean.forumactif.org/t1024-fleur-d-oranger#14462 http://breathing-ocean.forumactif.org/t1029-fleur-d-oranger
VOLCAN
☼ Pseudo : Mél ♥
☼ Messages : 851 ☼ Arrivée sur l'île : 15/06/2014
☼ Double-Compte : Songe Tropical

MY CAT LIFE

☼ Rang : Guerrière
☼ Âge en lunes : 37

Message(#) Sujet: Re: secret •• ft. dignité & oranger Sam 1 Nov - 11:17

Fleur d'Oranger attendit patiemment. Elle regarda autour d'elle calme. Paniquer serait le début de la fin, si elle paniquait, elle était fichue. Paniquer était la dernière solution et Fleur d'Oranger était bien déterminée à trouver des solutions. Pendant que les deux chats du Volcans la regardaient comme si elle était une proie intéressante, Fleur d'Oranger réfléchissait à toutes les solutions possible pour se dégager de là. S'enfuir ? Le sable pourrait la dissimuler mais les deux guerriers la rattrapait sec. Sauter de la falaise ? Elle était pas suicidaire quand même. Expliquer la vérité ? Mais oui, les deux allaient la lâcher en lui présentait des excuses ... Elle reçut quelques grains de sable dans l’œil, oui, à présent, elle détestait cet endroit. Elle était si loin de son territoire. Si loin de la plage ... Elle ne se sentait pas très bien ici. Elle vit les yeux de son ennemie qui brillèrent de fureur. Enfin un petit réconfort ! Fleur d'Oranger s'entreprit de chasser la peur en elle et les regarda comme s'ils prenaient un café dans la rue. L'autre s'approcha un peu et Fleur d'Oranger put le détailler. Contrairement à la chatte de couleur uni, celui-ci était barbouillé de coloris. La chatte était blanche et le chat était tigré. Fleur d'Orange ne put s'empêcher de sourire quand elle vit qu'elle était un mélange des deux. Fleur d'Oranger aimait bien son pelage roux et blanc qu'elle voyait dans le reflet de la mer - quand celle-ci n'était pas en train de l'attaquer évidemment- et surtout, ses yeux verts. La chatte avait les yeux bleus et le mâle - son compagnon ? - les avait verts. Physiquement, d'accord ... Mais moralement, elle pensa qu'elle était plus comme la chatte car le chat n'avait toujours pas bronché. Finalement, celui-ci parla d'une voix calme :

« Laisse là s'il te plaît, Reine. »

On faisait de la charité maintenant ? Magnifique ! Fleur d'Oranger faillit répliquer qu'elle n'avait pas besoin de pitié mais elle s’abstient. Elle fut surprise de voir que le mâle pouvait calmer la furie blanche. On trouve toujours quelqu'un de plus fort que soi, hein ? Elle sourit en entendant «Reine», Reine des quoi ? Des malades ?Le chat rajouta :

« Ce n'est pas la peine de s'énerver, je suis sur qu'il y a une explication à ta présence ici. »

Nan sérieux ? C'était la nouvelle politique du clan du Volcan à présent ? Faire croire à la victime qu'elle allait s'en sortir et qu'elle était chez les bisounours ? Il croyait quoi ? Qu'elle était venue car le clan des Étoiles voulait annoncer la destruction du clan du Volcan ? Il aurait pu presque rajouter un clin d’œil. Fleur d'Oranger se demanda si elle avait une chance de le tromper. Car si elle s'était écouté, elle aurait lancé une réplique genre "Super ! Alors devine !" Afin de ne pas regretter ses paroles, elle s'était tue. Elle attendit que la femelle dépose ailleurs ses sales pattes sur son poitrail puis elle se releva en mémorisant la phrase que lui avait jeté : «Tu as de la chance que notre meneur soit là... Tu n'aurais eu aucune chance contre moi. » Au lieu de prendre la fuite - ce que la femelle aurait adoré pour avoir une occasion de la torturer une fois de plus - elle se lécha le poitrail. Fleur d'Oranger sourit. Elle aussi aurait préférait un combat plutôt que devoir se justifier.

"Votre meneur ? Ah oui, Étoile de la Sirène est morte. La tempête n'a l'air de rien épargner. Bravo Etoile de la Dignité. Alors comme ça, on grade les guerriers à peine baptisé lieutenant ? Il a tué Étoile de la Sirène pour avoir un tel honneur ? Le clan du Volcan ne doit avoir rien à perdre.»

Elle n'avait pas vraiment aimé la nomination d'Astre de Magellan. 1) C'était à cause de ça qu'elle venait de se faire prendre. 2) Elle avait peur des représailles, les chats pouvaient être si jaloux … Elle décida de changer de sujet avant qu'elle se fasse écorcher la peau.

" Vous voulez savoir ? J'étais en train de chasser une proie, pas très loin de votre frontière quand un vent de sable qui venait de votre territoire m'a troublé la vue. J'ai décidé de poursuivre quand même malgré le fait que je sois aveuglé pour nourrir mon clan ! Vous comprendrez la suite ? «Rien ne sert de s'énerver, Reine.» "
Elle avait tout dit comme ça sans respirer. Ses joues étaient rouge et elle regardait les deux autres avec défi. Elle savait qu'elle jouait avec le feu, mais autant s'amuser avant de se faire brûler.

Spoiler:
 

_________________





Merci Marie ♥️


Signé Nam :3:
 

Nuage d'Oranger:
 



Autres ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
VOLCAN
☼ Pseudo : Grip'/Nolwenn
☼ Messages : 1152 ☼ Arrivée sur l'île : 15/06/2014

MY CAT LIFE

☼ Rang : Banni
☼ Âge en lunes : 60

Message(#) Sujet: Re: secret •• ft. dignité & oranger Sam 1 Nov - 12:34

«Votre meneur ? Ah oui, Étoile de la Sirène est morte. La tempête n'a l'air de rien épargner. Bravo Etoile de la Dignité. Alors comme ça, on grade les guerriers à peine baptisé lieutenant ? Il a tué Étoile de la Sirène pour avoir un tel honneur ? Le clan du Volcan ne doit avoir rien à perdre.»

Mon premier réflexe ? Sourire. Oui sourire. Un sourire vorace et carnassier, comme on en voit sur le visage des pires félins, ceux qui assassinent sans se poser de questions. La situation m'amuse plus qu'autre chose. Cette jeune guerrière ne manque pas de vitalité ni de répartie. Son fort caractère fait sûrement d'elle un bon élément du clan. Qui sait, peut être que devant moi se trouve la future meneuse du clan de la Plage ? Elle serait très doué dans ce rôle, il n'en fait aucun doute. Cependant, elle ne devrait pas croire que ce genre de paroles puisse m'atteindre. J'ai réfléchi avant de nommer mon apprenti. J'ai imaginé la réaction que les autres auront. Ceux de mon clan et les autres aussi. Franchement ? Qu'est ce que je peux bien en avoir à foutre ? Quand on fait un choix, on l'assume jusqu'au bout. Qu'elle ne croit pas pouvoir m'ébranler, j'ai supporté bien pire avec les guerriers de mon clan. Je suis rodé à présent et ce genre de parole me fait bien rire. Cela reste de la répartie de bas étage. C'est toujours bien d'essayer d'atteindre le coeur. Quand il en reste un.

Mon second réflexe ? Réfléchir. Ce n'est pas suffisant de se laisser envahir par sa première émotion. Non. Cette femelle me semble bien renseignée sur mon clan. Très bien même. Elle ne peut pas tenir ses informations d'Étoile de l'Espoir. Tout simplement parce que cette dernière n'est pas au courant. Personne ne peut être au courant d'informations aussi fraiches. Sauf si la fuit vient de l'intérieur même du Volcan. Qui a bien pu en parler ? Lequel de mes guerriers peut être aussi proche d'une chasseuse du clan de la Plage ? Mon esprit passe en revu tous les visages connus, sans pouvoir s'arrêter sur un précis. Cette situation est particulière et à prendre avec des pincettes. Visiblement, quelqu'un a lâché toutes ces infos. Je suis bien curieux de savoir qui.

Seulement quelques secondes ont passé depuis les paroles de la guerrière rousse et blanche. Mon visage est resté impassible. Sirène m'a appris à faire cela. A ne pas montrer ce que je pense dans mes yeux, ni dans mes mimiques. Je reste indétectable. C'est une qualité que doit posséder n'importe quel matou avec une fonction importante. La jeune femelle se remit à parler, justifiant sa présence ici par une chasse qui aurait débordé de territoires. Cela était parfaitement plausible. J'aurais pu y croire si elle n'avait pas parlé d'autant de choses encore confidentielles. Et puis surtout, Reine des Neiges semblait gêné par son odeur. Je m'approche de la guerrière de la Plage, doucement. J'approche mes crocs de son cou. Vu son caractère enflammé, elle ne va pas bouger. Je doute qu'elle s'écarte. Je doute qu'elle montre sa peur devant nous ainsi. Non, elle doit être assez forte pour ne pas bouger.

« Et qu'est ce que ça ferait si Astre de Magellan avait tué Sirène pour moi ? » Ma voix était basse, presque un murmure. J'inspire l'odeur de la guerrière. C'est vrai qu'elle sent très fort le Volcan. « Tu sais, ça fait quelques temps que je n'ai pas croqué la gorge à une si jeune personne. Surtout quelqu'un qui sent aussi fort l'odeur de mon clan. C'en est presque suspect ... »

Elle a commencé dans le sarcasme, je continue dans le sarcasme. Malgré cela je ne la mord pas, ne la griffe pas. Je sens que Reine bouillonne derrière moi et qu'elle ne va pas tarder à bondir. Je la connais tellement bien, cela me surprend encore et toujours. J'ignore la tournure que va prendre cette rencontre mais je doute que cela soit très joyeux.

_________________

Patte d'Ombre - Nuage Ombrageux - Ombre de Thanatos- Thanatos
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: secret •• ft. dignité & oranger Sam 1 Nov - 18:37

« Votre meneur ? Ah oui, Étoile de la Sirène est morte. La tempête n'a l'air de rien épargner. Bravo Etoile de la Dignité. Alors comme ça, on grade les guerriers à peine baptisé lieutenant ? Il a tué Étoile de la Sirène pour avoir un tel honneur ? Le clan du Volcan ne doit avoir rien à perdre. »

J'observai la réaction d'Étoile de la Dignité. Il sourit. Un sourire énigmatique, mais qui en disait long sur ses pensées. C'était bien la première fois que je le voyais comme ça. Comment peut elle savoir tout cela ? Cela renforce ma crainte d'avoir un traître dans le Clan qui aurait pu donner des informations à nos ennemis. Ça aurait pu être la raison qui l'aurait poussé à entrer sur notre territoire.

« Vous voulez savoir ? J'étais en train de chasser une proie, pas très loin de votre frontière quand un vent de sable qui venait de votre territoire m'a troublé la vue. J'ai décidé de poursuivre quand même malgré le fait que je sois aveuglé pour nourrir mon clan ! Vous comprendrez la suite ? «Rien ne sert de s'énerver, Reine.» »

Ses paroles pleines de provocation m'étaient adressées. Je m'apprêtai à bondir une nouvelle fois sur elle et à lui arracher d'un coup de crocs les oreilles, mais Dignité est plus rapide. Il montre les crocs. Tout en ne prévoyant aucun de ses gestes. Je ne pense pas qu'il va bondir, la blesser ou quoi que ce soit. Cela ne lui ressemble pas. Je tente de me calmer en réfléchissant. Elle ment, c'est certain. Elle ne sentirait pas aussi fort l'odeur de notre Clan pour avoir chassé sur le territoire. De plus, elle était trop près du camp. Et puis, elle avait beaucoup trop d'informations trop récentes.

« Et qu'est ce que ça ferait si Astre de Magellan avait tué Sirène pour moi ? » L'odeur suspecte sur la guerrière semble le gêner autant que moi. Il s'approcha un peu plus et la flaira. « Tu sais, ça fait quelques temps que je n'ai pas croqué la gorge à une si jeune personne. Surtout quelqu'un qui sent aussi fort l'odeur de mon clan. C'en est presque suspect ... »

Ses menaces me surprirent, je ne l'avais jamais entendu en proférer de telles. Je me plaçai à côté de lui, les crocs toujours découverts. Je sors aussi les griffes et baisse la tête, agressive. Je sens une nouvelle fois son odeur, cette fois, certaine que l'ennemie avait rencontré quelqu'un de mon Clan.

« Oui, Étoile de la Dignité. Il semblerait qu'il y ai deux traîtres parmi les Clans. Cette guerrière — dis-je avec mépris, presque en crachant — et malheureusement, un guerrier de notre Clan. Quoi qu'il en soit, je ne pense pas que tu rentres chez toi, ce soir, ma petite. Désolée pour Étoile de l'Espoir, mais tu en sais bien trop. »

Je me plaçai derrière elle à la vitesse de l'éclair, empêchant toute fuite. J'attendis les ordres d'Étoile de la Dignité, impatiente de pouvoir passer à l'attaque.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://breathing-ocean.forumactif.org/t1024-fleur-d-oranger#14462 http://breathing-ocean.forumactif.org/t1029-fleur-d-oranger
VOLCAN
☼ Pseudo : Mél ♥
☼ Messages : 851 ☼ Arrivée sur l'île : 15/06/2014
☼ Double-Compte : Songe Tropical

MY CAT LIFE

☼ Rang : Guerrière
☼ Âge en lunes : 37

Message(#) Sujet: Re: secret •• ft. dignité & oranger Sam 1 Nov - 19:14


Fleur d'Oranger regarda droit devant elle. Il n'y avait pas vraiment quelque chose de bizarre là-bas, peut-être un mirage ou un fennec. Non, ce qu'elle ne voulait pas voir, c'était les regards des deux chats. Plus le temps passaient, plus sa phrase lui semblait moins bien. Elle avait beau se la jouer cool depuis le début, la peur commençait à naître dans son esprit. Elle avait bien provoqué, maintenant, il fallait assumer. Sauf que Fleur d'Oranger n'était pas prête du tout. Elle avait peur. En fait, sa peur n'était pas dirigé contre les blessures, morsures, voire mutilations que pourraient lui faire subir les deux chats du Volcans. De toute façon, sa mère pourrait leur faire payer un jour ou l'autre. Non, elle avait peur pour elle et Astre de Magellan. Comment pourrait-elle le revoir si ces deux abrutis devinaient tout ? Ça se trouve, ils seraient même bannis. Mais au moins, ils seraient ensemble, non ? Plus les secondes passaient, et plus la pensée de Astre de Magellan était dans son esprit. Ça se trouve, il lui en voudrait parce qu'elle avait échoué et il ne voudrait même plus la revoir ! Quand elle repassa en revue le sourire qu'il lui avait adressé avant de partir, elle faillit fondre en larmes. Elle serra les dents pour garder un même visage de marbre mais au fond d'elle, les doutes naissaient par milliers. Ses yeux verts tremblaient un peu. Si seulement elle était née au Volcan ! Les choses auraient été bien plus simple. Elle se demanda si à cause d'elle, une guerre entre la Plage et le Volcan pourrait arriver. Fleur d'Oranger ne supportait plus la tension qui s'installait. Elle s'en voulait à mort mais est-ce que les deux chats comprendraient le mot compassion ? "C'est ça, et les merles auront des dents ..." C'était déjà dur à Fleur d'Oranger de supporter les cachotteries qu'elle faisait à son clan. Quoi qu'elle avait fait contre le clan des Étoiles, ils avaient l'air de lui en vouloir. Elle garda la tête haute, mais, maintenant, toute motivation de provocation l'avait quitté, elle se sentait faible, fiévreuse. Et bah les deux autres allaient s'en donner à cœur de joie ! Elle se demanda si elle aurait dit le vrai dès le départ, où en serait-elle ? Elle soupira. Tôt ou tard, elle aurait du avoir cette discussion. Elle s'était juste déroulée tôt.
Elle regarda donc le meneur. Ce meneur. Son mentor lui avait toujours appris à utiliser ce qu'elle savait. Qu'est-ce qu'elle savait ? Ou plutôt, qu'est-ce que Astre de Magellan lui avait dit sur son chef. "Alors, yeux verts ... On s'en fout. Uhm, jeune chef donc pas beaucoup d'expérience contrairement à ma mère. Il est devenu chef à la suite d’Étoile de la Sirène car celle-ci est morte - sûrement à cause de la tempête -, de plus, il l'aimait." Fleur d'Oranger s'arrêta sur cette phrase et ne put s'empêcher de regarder "Reine". "Donc, il a ses 9 vies. Mauvais ça. Ensuite, il a l'air d'avoir de l'expérience au combat. Ensuite, il était aussi le mentor de Astre de Magellan, sûrement pour ça qu'il a été nommé lieutenant mais si je trouve ça stupide. Mag' m'a dit que Étoile de la Dignité était un bon mentor -à prendre positivement ou pas ?- mais peut-être que ça peut rester une arme. Mag' a l'air d'être dans son cœur pour l'avoir gradé. Mais peut-être que ça risque de lui faire perdre le poste." Fleur d'Oranger n'était pas vraiment avancé. Tout ce qu'elle avait conclu, c'était que sa seule arme pouvait être Astre de Magellan. Complémentent abattue, elle ne regarda pas Étoile de la Dignité. Elle fut surprise lorsqu'il avança ses crocs vers elle. Fleur d'Oranger le regarda étonné, Astre de Magellan lui avait assuré que Étoile de la Dignité était "sympa". Bon aussi, avec les paroles qu'elle avait prononcé, il ne fallait pas s'attendre à recevoir des fleurs. Finalement, d'une voix glaciale, il répliqua :
« Et qu'est ce que ça ferait si Astre de Magellan avait tué Sirène pour moi ? »
Fleur d'Oranger sursauta : elle ne s'était pas attendue à ce qu'il prononce le nom de Mag'. Il n'avait pas compris quand même ? Elle n'avait rien dit ... ou presque. A moitié terrorisée, elle s'efforça de se calmer. Mais non, c'était elle qui avait lancé cette boutade. Fleur d'Oranger se calma. Tout allait bien pour l'instant. Elle se répéta la question dans la tête, et si elle avait été franche, elle aurait répondu "Et bah tu serais un vrai maniaque." Mais elle se tut. Elle ne voulait pas aggraver son cas, et ni d'aller vers ce sujet dangereux qui traitait Astre du Magellan.
« Tu sais, ça fait quelques temps que je n'ai pas croqué la gorge à une si jeune personne. Surtout quelqu'un qui sent aussi fort l'odeur de mon clan. C'en est presque suspect ... »
Parce qu'il l'avait déjà fait ? Drôle de menace, c'était pas lui qui avait dit quelques minutes avant que la menace ne résout à rien ? Elle avait du toucher un point sensible pour une telle métamorphose. Mais Fleur d'Oranger n'avait pas le temps de décrypter ce point car l'autre était plus menaçant. Bawi, son odeur n'allait pas passé inaperçue. Elle se mordit la langue. Elle était bien mal. Le chef du clan du Volcan s'en arrêta là, ne voulant pas illustrer ses dires ? Et bah, ça laisserait du temps pour Fleur d'Oranger d'y réfléchir. Le problème, c'était qu'elle n'avait plus aucune idée de répartie. C'était presque un fait extraordinaire à mettre dans le livre des records mais là, Fleur d'Oranger était à sec. La terreur qu'elle ressentait devait en faire partie. Elle ressentait un vide profond, très profond.
Finalement, la chatte blanche s'approcha:
« Oui, Étoile de la Dignité. Il semblerait qu'il y ait deux traîtres parmi les Clans. (Mais oui faîtes comme si j'étais pas là !) Cette guerrière et malheureusement, un guerrier de notre Clan. Quoi qu'il en soit, je ne pense pas que tu rentres chez toi, ce soir, ma petite. Désolée pour Étoile de l'Espoir, mais tu en sais bien trop. »
Fleur d'Oranger n'aimait pas du tout être nommée de «traite», si elle en était une, elle aurait dit à sa mère d'attaquer le clan du volcan ! Elle lança un regard mauvais à la chatte. Mais ce qui l'avait le plus choqué, c'était le «Tu en sais trop.», qu'est-ce qu'on pourrait faire avec ces informations ? Mais Fleur d'Oranger n'était pas bête, elle savait qu'elle était perdue. Elle murmura désemparée :
«Astre de Magellan. Il y a au moins une personne qui n'est pas brute dans votre clan.»
Elle avait échoué. Sur toute la ligne. Le visage pâle, elle voulait partir. Même pas rentrer dans son clan. Étoile de la Dignité, sûrement accompagnée de la chatte blanche, allait sûrement ne pas se priver de raconter tout ça à Étoile de l'Espoir. A sa mère en plus. Après ça, sa vie allait être mouvementée. Finalement, elle rajouta sans faillir:
«C'est tout de ma faute, c'est moi qui lui ai demandé ces informations, j'ai beaucoup insisté. Tout est de ma faute … Il n'y est pour rien. »
Pour elle, c'était foutu d'avance. Au tant en prendre le plus possible sur elle. Astre de Magellan était lieutenant, avec un peu de chance, il s'en tirerait mieux qu'elle. Fleur d'Oranger attendit, elle voyait déjà la suite de la journée : amenée à leur clan, ensuite à celui de la rivière et ensuite … Ne pas y penser avant. Elle voyait déjà ses brutes la séparer d'Astre de Magellan. Comment pourrait-elle supporter ça ?





Spoiler:
 

_________________





Merci Marie ♥️


Signé Nam :3:
 

Nuage d'Oranger:
 



Autres ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
VOLCAN
☼ Pseudo : Grip'/Nolwenn
☼ Messages : 1152 ☼ Arrivée sur l'île : 15/06/2014

MY CAT LIFE

☼ Rang : Banni
☼ Âge en lunes : 60

Message(#) Sujet: Re: secret •• ft. dignité & oranger Lun 17 Nov - 11:37

«Astre de Magellan. Il y a au moins une personne qui n'est pas brute dans votre clan.»

Magellan. Ce nom sonne à mes oreilles comme le pire des sons que je peux entendre aujourd'hui. Je lâche un grognement brutal, agressif. Forcément. Il faut toujours que tout revienne à mon ancien apprenti. Je tâche de garder un masque de neutralité profonde sur mon visage. Mais la colère doit se lire dans mes yeux. Je ne suis pas certain d'être capable de garder cachée cette flamme qui brule dans mon corps tout entier. J'ignore si je suis énervé après mon lieutenant ou si j'ai peur pour lui. Pendant une fraction de seconde, j'ai la sensation que le sol vient de se dérober sous mes pattes. Pendant une toute petite fraction de seconde, j'ai l'impression de tomber dans un trou sans fond. Pendant juste une fraction de seconde. Puis, je me reprend. Et réfléchis. En premier, j'analyse la femelle de la Plage. Elle ne semble pas être une menteuse. Elle semble sincère. Et puis elle doit avoir le même âge que Magellan, ce qui peut expliquer le fait qu'ils se connaissent. La vague de colère est apaisée par une vague de douceur. Le visage de Vague Insaisissable vient d'apparaitre dans mon esprit. Je vois les yeux doux du lieutenant de la Plage. C'est mon amie. Alors qu'elle est d'un autre clan. Je me revois aussi enfant. Quand j'étais encore Nuage du Condor et que je clamais à mon chef que je voulais une cohésion parfaite entre les 3 clans et que jamais je n'accepterais de faire une guerre.

Je les comprend. Forcément, je les comprend. C'est si stupide de mettre de telles barrières entre nous. Nous sommes tous les mêmes, chacun étant un reflet de nous même. Malheureusement, tous ne sont pas compréhensif comme moi. J'ai grandi dans le pacifisme le plus pur et le plus vrai. Ce n'est pas le cas de tous. Et je ne veux pas me radoucir. Pas tout de suite. J'ai besoin d'en savoir un peu plus. Un tout petit plus. J'ai besoin de jouer le méchant "moi" encore quelques secondes. Je plante mon regard dans celui de la jeune guerrière qui vient de m'avouer ses « pêchés » et me met à parler, d'une voix pleine de colère.

« J'espère que tu as bien profité de sa langue bien pendue. Parce que je connais un grand nombre de félins qui vont être ravis de lui faire la peau une fois que je leur aurait raconté ce que tu viens de me dire. »

Je reste dans la même ligne de conduite que depuis le début de cette rencontre : mauvais et imprévisible. Certains diront que ça ne me ressemble pas. A ça, je rétorquerais que ça ne ressemble pas à Dignité du Condor. Étoile de la Dignité est encore une autre personne. En réalité, je ne compte pas les dénoncer, je guette juste sa réaction. Je veux juste savoir si elle l'aime. Je veux juste connaître ce détail qui a toute son importance. Sont ils amoureux ? Leurs cœurs s'emballent-ils quand ils se voient ? Est ce qu'ils feraient tout l'un pour l'autre ? Je ne peux pas juger leur amour ou leur amitié. Surtout étant moi même amis avec des félins de clans adverses. Ce qui m'énerve, c'est le fait qu'ils manquent cruellement de discrétion. Ce qui me fait peur et me déchire le cœur, ce soit que quelqu'un d'autre les découvre et ne s'en prenne à Magellan dans mon dos. Il était tout simplement hors de question que quelqu'un touche à un poil d'Astre de Magellan. Ou même de cette femelle. Ils ne font rien de mal en soi. S'aimer, ce n'est pas un pêché.

_________________

Patte d'Ombre - Nuage Ombrageux - Ombre de Thanatos- Thanatos
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: secret •• ft. dignité & oranger Sam 10 Jan - 18:17

La jeune femelle avait été touchée par mes paroles. Même si elle faisait tout pour ne pas le montrer. Ça se voyait dans ses yeux. J'étais comme elle avant. Je n'arrivais pas à cacher que j'avais peur. Enfin, avant, c'était avant avant. Je change trop je pense... Enfin, je m'égard. Revenons au moment présent.

« Astre de Magellan. Il y a au moins une personne qui n'est pas brute dans votre clan. »

Le nom du nouveau lieutenant de mon Clan résonna dans l'air, et un instant, j'arrêtai de respirer. J'avais fait confiance à Etoile de la Dignité et lui avait assuré que c'était un bon choix. A présent, j'en doutais. Ce choix était basé sur de l'hypocrisie et des mensonges. Comment une telle chose avait pu passer inaperçu pendant si longtemps ? Et puis, depuis combien de temps cela durait-il ? Depuis plusieurs lunes, c'était sûr. Le meneur à mes côtés grognait intérieurement, mais essayait de cacher ses sentiments à la femelle ennemie.

« C'est tout de ma faute, c'est moi qui lui ai demandé ces informations, j'ai beaucoup insisté. Tout est de ma faute … Il n'y est pour rien. »

Elle bredouillait comme un chaton ayant fait une bêtise. Oui, elle avait fait une bêtise. Non, elle n'était plus un chaton. Un instant, j'eus presque pitié d'elle, et jetais un coup d’œil à Dignité. L'amour avait joué un vilain tour à cette petite. Elle n'y était pour rien. Enfin si. Elle aurait pu oublier. Comment je peux dire ça ? Celle qui a toujours été victime de ce meurtrier et qui n'a jamais pu oublier ? Oublier non. Passer à autre chose, c'est difficile mais faisable. Mais quand on est jeune, c'est trop dur. Alors oui, je la comprenais.

« J'espère que tu as bien profité de sa langue bien pendue. Parce que je connais un grand nombre de félins qui vont être ravis de lui faire la peau une fois que je leur aurait raconté ce que tu viens de me dire. »

Je ne dis rien, mais ris discrètement. Je savais bien que Dignité plaisantait. Il était incapable de faire du mal à son lieutenant. C'était un piège, et mon rire allait y participer. Oui, il fallait la convaincre que nous étions vicieux, cruels ! Pour qu'elle avoue. Avoue quoi ? Peut être rien.

« J'en ferais parti évidement ! » répliquais-je en prenant un faux air mauvais, et attendis.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://breathing-ocean.forumactif.org/t1024-fleur-d-oranger#14462 http://breathing-ocean.forumactif.org/t1029-fleur-d-oranger
VOLCAN
☼ Pseudo : Mél ♥
☼ Messages : 851 ☼ Arrivée sur l'île : 15/06/2014
☼ Double-Compte : Songe Tropical

MY CAT LIFE

☼ Rang : Guerrière
☼ Âge en lunes : 37

Message(#) Sujet: Re: secret •• ft. dignité & oranger Lun 12 Jan - 19:33

Fleur d'Oranger regarda les deux matous, avec un peu de peur dans ses beaux yeux émeraudes. Elle avait l'impression que tout s'assombrissait autour d'elle, que le ciel devenait noir, que le sable devenait jaune-gris. Elle avait l'impression d'être enfermée, enfermée dans un endroit où elle ne pouvait plus bouger, plus penser, plus aimer. La guerrière du clan de la Plage avait peur, oui, elle avait peur pour son avenir avec Astre de Magellan. Elle aurait voulu que rien de cette rencontre soit vécue, elle voulait oublier. Oublier toutes ces blessures qui s'ouvraient à chaque paroles, oublier toutes ces souffrances, et surtout, ne jamais vivre cette journée. Mais elle ne pourrait pas oublier toutes ces lunes passées avec Astre de Magellan, elle voulait juste les revivre, et ne plus penser à ces deux chats du Volcans. Pourtant, tout échappatoire est impossible, elle doit rester là, et assumer, comme elle l'a toujours fait. Mais y a-t'il des choses que l'on ne peut pas assumer. Des choses impossibles à faire pardonner. Et pourtant, les secondes passent, toujours sur une même ambiance froide. La guerrière avait même l'impression qu'elle ne pourrait pas partir. Une ambiance de mort … Fleur d'Oranger pouvait trembler, rien ne pourrait la sortir de cet enfer. La mer lui paraît loin sur ce désert, tout ce qu'elle a connu est désormais loin d'elle. Pouvait-on autant souffrir du regard d'un autre ? Elle a beau penser à la plage, à son camp, à Astre de Magellan, plus rien ne peut la calmer. Elle se sent mal, comme aucun chat a pu se sentir mal. Elle était si seule, plus seule que la lumière dans le noir, plus seule que les étoiles dans le ciel. Elle était seule ...

Elle ne pouvait plus qu'attendre, attendre qu'une meilleure nouvelle vienne. Attendre du secours. Ou ne plus rien espérer. Fleur d'Oranger vit soudain Étoile de la Dignité s'approcher. Qu'est-ce qu'il pensait ? Il était en colère ? Il s'en fichait ? Il était furieux ? Il lança soudain d'une voix menaçante qui fit sursauter la pauvre guerrière :

« J'espère que tu as bien profité de sa langue bien pendue. Parce que je connais un grand nombre de félins qui vont être ravis de lui faire la peau une fois que je leur aurait raconté ce que tu viens de me dire. » 

Fleur d'Oranger regarda désespéramment le chef du clan du Volcan, sans pouvoir discerner le vrai du faux. Est-ce qu'il dirait vraiment ça ? C'était son lieutenant, c'était lui qui l'avait choisis après tout. C'était son ancien apprenti. Peut-on ainsi le lâcher aux fauves sans regrets ? Pourtant ? Les chats de ce clan avait un cœur, la preuve était Astre de Magellan. Alors, est-ce qu'on pouvait rayer sans réfléchir un lien fort ? Fleur d'Oranger n'arrivait pas à penser que ce chef était capable de ça. Mais … il en avait le pouvoir … et le droit … Elle n'avait pas le droit, elle, d'être avec Astre de Magellan. Pourtant, elle espérait chaque jour que cette relation continue. Et qu'elle ne se finisse pas aujourd'hui.
Et si jamais il disait vrai ? Et si jamais il mettait tous les chats de son clans à dos ? Si il ne pouvait plus avoir d'amis dans son clan ? Et tout ça, par sa faute. Parce qu'elle s'était fait prendre par deux chats qui ne pouvaient pas avoir une once de compassion. Elle les détestait, ça oui. Elle détestait ce jour, mais ne pouvant mettre sa rancœur sur autre chose, elle les détestait tout simplement. Comment pouvaient-ils être dans le clan d'Astre de Magellan ? Lui, il la comprenait au moins. Pas comme ces deux-là. Fleur d'Oranger était bloquée, mais il lui restait encore la colère. La chatte blanche lança, cruellement :
« J'en ferais parti évidement ! »
 Elle regarda la chatte avec amertume. Elle les détestait. Tous les deux. Qu'est-ce qu'elle pouvait dire maintenant ? Rien. Les deux chats avaient beau lui dire ça, qu'est-ce qu'elle pouvait faire ? Elle n'avait aucun pouvoir, elle était impuissante. Elle murmura comme à elle-même :
"Si jamais il doit partir de son clan, je le suivrais. Et là, plus aucune frontière nous séparera."

_________________





Merci Marie ♥️


Signé Nam :3:
 

Nuage d'Oranger:
 



Autres ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
VOLCAN
☼ Pseudo : Grip'/Nolwenn
☼ Messages : 1152 ☼ Arrivée sur l'île : 15/06/2014

MY CAT LIFE

☼ Rang : Banni
☼ Âge en lunes : 60

Message(#) Sujet: Re: secret •• ft. dignité & oranger Mer 14 Jan - 18:57

"Si jamais il doit partir de son clan, je le suivrais. Et là, plus aucune frontière nous séparera."

J'observe avec attention son visage où se mêle une expression d'impuissance et de panique. Alors c'est de l'amour. Du vrai amour. J'ai presque envie de sourire. Mon petit Magellan a trouvé l'amour. On ne peut pas lutter contre l'amour. Personne ne le peut. Ni les chefs, ni les règles. Rien du tout. C'est ça qui est le plus beau. Mon regard glisse doucement vers Reine des Neiges. Moi j'ai eu de la chance à chaque fois : mon coeur ne s'est mis à battre que pour des femelles de mon clan. Mais il aurait pu en être autrement. Que ce serait il passé si j'étais tombé amoureux de Vague Insaisissable par exemple ? Comment aurais je réagis ? A vrai dire, je pense que j'aurais lutté contre la fatalité de la vie, comme ces deux là. J'aurais lutté pour aimer, lutté pour chérir. C'est ce que j'ai toujours fait. J'ai lutté pour le bonheur d'Étoile de la Sirène, j'ai toujours lutté pour Reine des Neiges, depuis très longtemps d'ailleurs. Je continue encore aujourd'hui. Et je continuerai aussi longtemps que possible. Eux aussi luttent. Sans cesse. Je lève les yeux au ciel quelques secondes, mes épaules se rabaissent et mon expression générale s'adoucit. Ces règles sur les relations inter clans sont vraiment stupides.

Je me rapproche de la jeune guerrière. Je veux lui parler sans que Reine n'entende. J'imagine qu'elle doit bouillir. Mais elle comprendra. Je sais que son coeur comprendra que l'amour n'a pas de frontières, n'a pas d'âge et n'a surtout pas de clans. Un léger sourire se dessine sur mes lèvres. Je suis prêt. Prêt à laisser tomber ce masque horrible de félin sadique et manipulateur pour enfin dévoiler le vrai moi. Le meneur compatissant, emphatique, aimant et qui s'en contre fiche de ses règles idiotes inter clans. D'une voix douce et basse, je me met à parler.

"Excuse moi pour toute cette supercherie. Tu n'as pas à t'en faire pour Magellan. Je voulais simplement vérifier que tes sentiments pour lui étaient sincères et que tu ne le manipulais pas. Je suis convaincu." Je marque une pause pour la laisser encaisser. "Tu sais, je considère Magellan comme mon fils. Je ne laisserais personne lui faire du mal, ni lui briser le coeur. D'où mon inquiétude concernant tes intentions. Je te prie encore d'accepter mes excuses. Je n'ai pas de problèmes majeurs concernant votre relation, tant que vous restez discret. Je ne suis pas certain que tout le monde dans cette forêt réagisse de cette manière. C'est bien dommage d'ailleurs. Je ne pense pas que l'amour devrait être bridée de cette manière. Bref. Tu n'as pas à t'en faire pour Astre de Magellan, je le protègerai jusqu'à mon dernier souffle." Je fais un sourire franc à la guerrière. "Tu peux t'en aller à présent, je ne voudrais pas que d'autres guerriers viennent se mêler de nos histoires !"

Je ponctue la fin de ma phrase par un clin d'oeil avant de reculer de quelques pas, lui laissant le passage libre pour partir. Je continue de la regarder, d'un regard doux. Alors c'est bien elle, l'élue du coeur de Magellan. J'en suis presque ému. Je le revois encore si petit et si fragile dans mes souvenirs. Mon petit Magellan est devenu grand.

_________________

Patte d'Ombre - Nuage Ombrageux - Ombre de Thanatos- Thanatos
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: secret •• ft. dignité & oranger Lun 16 Fév - 15:04

Je vis la rage dans ses yeux. Et elle murmura, sincère, avouant son amour devant nous sans vraiment le vouloir :

« Si jamais il doit partir de son clan, je le suivrais. Et là, plus aucune frontière nous séparera. »

Je ne peux pas m'empêcher de sourire. C'était mignon. Oui, mignon. Deux jeunes guerriers de clan différent prêts à tout l'un pour l'autre. Du moins, elle l'était, d'après ses paroles. C'était naïf et mignon. Un amour pur comme celui-ci, on n'en trouve plus autant qu'avant ! Je regardai Dignité. Il s'était approché de la jeune femelle, et murmurait pour que je ne puisse pas entendre. Il pensait que j'étais hors de moi. Cela me blessa, je pensais qu'il m'estimait tout de même plus calme que ça. J'entendis à peine ce qu'il dit :

« Excuse moi pour toute cette supercherie. Tu n'as pas à t'en faire pour Magellan. Je voulais simplement vérifier que tes sentiments pour lui étaient sincères et que tu ne le manipulais pas. Je suis convaincu. Tu sais, je considère Magellan comme mon fils. Je ne laisserais personne lui faire du mal, ni lui briser le coeur. D'où mon inquiétude concernant tes intentions. Je te prie encore d'accepter mes excuses. Je n'ai pas de problèmes majeurs concernant votre relation, tant que vous restez discret. Je ne suis pas certain que tout le monde dans cette forêt réagisse de cette manière. C'est bien dommage d'ailleurs. Je ne pense pas que l'amour devrait être bridée de cette manière. Bref. Tu n'as pas à t'en faire pour Astre de Magellan, je le protègerai jusqu'à mon dernier souffle. Tu peux t'en aller à présent, je ne voudrais pas que d'autres guerriers viennent se mêler de nos histoires ! »

Il lui laisse le passage libre. Je fis tout de même un peu, souriant sincèrement, compatissante, et me tourna vers Dignité.

« Si tu me permets, je vais la raccompagner. On ne sait jamais, la patrouille après nous pourrait la croiser... Il ne faudrait pas qu'elle subisse de nouveaux des questions... »

Puis, me tournant vers la jeune guerrière, je continuai :

« Enfin, si tu acceptes bien entendu. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://breathing-ocean.forumactif.org/t1024-fleur-d-oranger#14462 http://breathing-ocean.forumactif.org/t1029-fleur-d-oranger
VOLCAN
☼ Pseudo : Mél ♥
☼ Messages : 851 ☼ Arrivée sur l'île : 15/06/2014
☼ Double-Compte : Songe Tropical

MY CAT LIFE

☼ Rang : Guerrière
☼ Âge en lunes : 37

Message(#) Sujet: Re: secret •• ft. dignité & oranger Ven 20 Fév - 18:19

Fleur d'Oranger regardait complètement désespérée les deux matous. La discussion s’éternisait dans le temps et chaque seconde était comme un coup de griffe en elle. Plus le sable s'écoulait, poussé par un vent furibond, plus elle se sentait seule, oui, seule. Cela lui semblait une éternité qu'elle était là, une éternité qu'ils la regardaient comme pour savoir tout ce qu'elle cachait. Mais la jeune guerrière ne cachait rien en elle, si ce n'était l'amour qu'elle portait à Astre de Magellan. Cet amour-là, elle le tenait bien précieusement au fond de son cœur pour qu'il ne puisse jamais réussir à s'enfuir.

Elle ne comprenait ce qui poussait les deux chats à la torturer mentalement. Là, c'était bien trop d'émotions pour elle. Tout cela était comme un tourbillon qui déferlait en elle. C'en était trop tôt pour la jeune guerrière. Pourquoi elle devait continuer cette discussion stupide. Si les deux chats n'avaient rien d'autres à lui dire à part des menaces où elle ne pouvait rien faire, autant partir maintenant. Elle avait envie d'être seule là, pas entourée de chats qui n'y comprenaient rien. Pourquoi il fallait toujours que ça soit sur la volonté des autres, et pas la sienne. La sienne, c'était d'être seule.

Ou de voir Astre de Magellan. Elle avait un terrible besoin d'être réconfortée en ce moment même, et c'était pas les deux chats du clan du Volcan qui allait y arriver. Elle se sentait démoralisée, triste, honteuse. Est-ce que Astre de Magellan voudrait encore la voir lorsqu'il aura appris ce qui s'était passé ? Il lui en voudrait ? Cette simple pensée lui fit encore plus mal que les paroles d’Étoile de la Dignité et de Reine. Elle avait peur de la réaction d'Astre de Magellan. Soudain, Étoile de la Digité s'approcha très près d'elle et chuchota :

« Excuse moi pour toute cette supercherie. Tu n'as pas à t'en faire pour Magellan. Je voulais simplement vérifier que tes sentiments pour lui étaient sincères et que tu ne le manipulais pas. Je suis convaincu. »
« Tu sais, je considère Magellan comme mon fils. Je ne laisserais personne lui faire du mal, ni lui briser le cœur. D'où mon inquiétude concernant tes intentions. Je te prie encore d'accepter mes excuses. Je n'ai pas de problèmes majeurs concernant votre relation, tant que vous restez discret. Je ne suis pas certain que tout le monde dans cette forêt réagisse de cette manière. C'est bien dommage d'ailleurs. Je ne pense pas que l'amour devrait être bridée de cette manière. Bref. Tu n'as pas à t'en faire pour Astre de Magellan, je le protégerai jusqu'à mon dernier souffle. »
« Tu peux t'en aller à présent, je ne voudrais pas que d'autres guerriers viennent se mêler de nos histoires ! »

Fleur d'Oranger crut que son cœur allait s'arrêter. Supercherie ? Vérifier ? Elle en eut le souffle coupé, surtout lorsqu'elle vit que le chef ennemi souriait. C'était quoi le plan là ? La chaméra cachée ? Elle se sentait … Pour l'instant, il y avait une explosion de toutes ses émotions en elle. Elle sentait qu'il disait la vérité, et cela lui faisait encore plus mal. Elle avait été complémentent humiliée. Est-ce qu'il pouvait comprendre le doute qui l'avait submergée ? La tristesse ? La peur ? Et tout ça pour ça ? Il s'était bien amusé apparemment. Elle évita de faire connaître ses pensées au chef.

Si elle l'avait fait, elle aurait laissé la colère parler à sa place. Est-ce qu'il pouvait comprendre comment elle s'était sentie misérable. Toute cette scène ne pouvait pas s'enlever avec un ''excuse-moi''. C'était … Elle ne se sentait vraiment plus très bien et se retenait de se jeter sur le chef. Il trouvait ça amusant, et bah, pas elle. La peur faisait place à la colère et elle planta ses griffes dans le sable. Seul le visage de Astre du Magellan réussit à la calmer.

« Si tu me permets, je vais la raccompagner. On ne sait jamais, la patrouille après nous pourrait la croiser... Il ne faudrait pas qu'elle subisse de nouveaux des questions... Enfin, si tu acceptes bien entendu. »

Elle regarda la guerrière blanche. En gros, on voulait juste s'assurer qu'elle retraverserait la frontière et qu'elle ne leur cause plus de problème. C'était tellement aimable. Il y avait tout de même des paroles bien plus subtiles. Enfin, cela ferait du grand bien à tous. Elle tourna le dos et miaula :

« Je suis capable de me débrouiller seule … mais allons-y. (Elle se tourna vers Etoile de la Dignité et lança:) Ne faîtes pas subir la même chose à Astre de Magellan. Les pouvoirs qu'ont les mots sont bien trop puissants pour que vous puissiez les contrôler à votre guise. »

Elle se détourna définitivement. Elle espérait juste qu'il n'arriverait pas la même chose à l'élu de son cœur. Deux fois, ça serait bien trop dur.

_________________





Merci Marie ♥️


Signé Nam :3:
 

Nuage d'Oranger:
 



Autres ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: secret •• ft. dignité & oranger

Revenir en haut Aller en bas

secret •• ft. dignité & oranger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Secret War
» Amour secret...
» Le secret de Térabithia
» secret of mana
» SUIVI-HAÏTI:SECRET POLITIQUE-COMPLICITÉ OU SOUMISSION?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BREATHING OCEAN. :: Archives :: Archives VERSION 1 :: RPG :: RPs :: RPs terminés-