BREATHING OCEAN.


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

let's pretend; flashback w/ gouffre des songes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://aestaas.tumblr.com http://breathing-ocean.forumactif.org/t1021-hey-young-blood http://breathing-ocean.forumactif.org/t127-always-biche
VOLCAN
☼ Pseudo : lyall (Elodie)
☼ Messages : 245 ☼ Arrivée sur l'île : 01/07/2014
☼ Double-Compte : x

MY CAT LIFE

☼ Rang : guerrier étonné
☼ Âge en lunes : 23
(when fire meets water)
(let's pretend)
le volcan en indianred, la plage en royalblue et la jungle en seagreen

Message(#) Sujet: let's pretend; flashback w/ gouffre des songes Sam 22 Aoû - 23:50


trois lunes auparavant.


la nuit est belle, ce soir. la lune sera bientôt ronde, bientôt reine. elle est le soleil des morts. du haut d'un monticule de pierres, feuille de ronce l'admire, les pupilles dilatées. mais il est déjà l'heure de se mettre en route. cette nuit, sous la voûte étoilée, l'assemblée des trois clans se tiendra. le cortège du clan du volcan se met en marche et arrivera bientôt au point de rendez-vous. âgé de seulement vingt lunes, le matou va assister à sa quatrième assemblée, sa deuxième en tant que guerrier. c'est toujours un événement pour lui, bien qu'il n'y fasse que des rencontres fugaces. il souhaite une relation durable. il trottine tranquillement au milieu du groupe, cherchant ce que l'obscurité naissante apporte à ce paysage familier. les ombres sont plus grandes, le chemin froid. il le sent sous ses coussinets.

lorsque le monde arrive aux trois galets, il choisit de s'aventurer dans le fond de la clairière, là où il ne s'est jamais aventuré; là où des chats de tous âges et de tous clans sont déjà installés. il contourne des couples ronronnants, des vétérans qui discutent du bon vieux temps. son regard se promène sur toute la scène, et il croit en croiser un autre. retranché sur un côté, pas si loin d'un groupe de guerriers du clan de la plage. il est furtif, vert, perçant. surtout vert. feuille de ronce a toujours aimé le vert, parce que c'est une couleur qu'il n'a pas l'occasion de voir, sur son territoire aride. sa couleur préférée est bien sûr celle de l'eau claire, qu'il a épiée lors d'une exploration. il se surprend à plisser les paupières pour distinguer le corps appartenant à ces deux perles. il s'avère être celui d'un grand chat ébène, dont il ne parvient pas déchiffrer à l'expression. il reconnaît néanmoins l'odeur du clan de la jungle. sa stature paraît fière, feuille de ronce est presque tapi. il se tient à trois queues de renard de distance, en supprime une en un petit bond crispé. c'est une femelle qu'il toise. honteux de la dévisager ainsi depuis trop longtemps, il s'avance vers elle, se sentant ridicule face à une dame à l'aura si charismatique. il se sent maladroit et se mord la langue de gêne. finalement, il ne se sent plus. il inspire un bon coup et bafouille. « désolé. ce n'est pas bien de fixer quelqu'un de cette manière. » il la contemple de plus près, il ne peut pas s'en empêcher. face à elle, il se trouve petit et bizarre. « mais ce sont vos yeux, ils m'ont l'air de briller plus fort que tous les autres, dans le noir. (...) on doit vous le dire souvent... je ne suis pas bien original et terriblement embêtant, n'est ce pas..? » il fait un pas en avant, se rend compte qu'il l'a vouvoyée. elle semble pourtant être dans ses âges, et certainement plus mâture. son silence la rend mystérieuse. il se justifie avec une assurance qui lui est aussi étrangère que la femelle. « tu étais seule, je ne pouvais pas rester sans rien faire. il te faut de la compagnie pour une telle soirée. » rien qu'après avoir prononcé ces paroles, il lance un regard angoissé à ses propres pattes. mais quelle idée de se donner ainsi en spectacle! une soirée? c'est un bilan mensuel entre tribus rivales. autant que le phénomène se présente. « feuille de ronce, du volcan. » il termine sa tirade un ton plus bas que le précédent, attendant une réponse pour en découvrir son timbre.

hj : je ne sais pas trop ce que j'ai fait, donc s'il faut changer quelque chose n'hésite pas à me mp. I love you

_________________

présence réduite // ldd de flying pumpkin, av ©️ dripping alchemy. de bazzart
and if you're b r o k e n i'll mend you and
keep you sheltered from the storm that's raging on now
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
JUNGLE
☼ Pseudo : monroe
☼ Messages : 18 ☼ Arrivée sur l'île : 20/08/2015
☼ Double-Compte : xx

MY CAT LIFE

☼ Rang : guerrière
☼ Âge en lunes : 24.

Message(#) Sujet: Re: let's pretend; flashback w/ gouffre des songes Dim 23 Aoû - 20:59


flashback.



non non, tout est parfait huhu  2

L'Assemblée des trois Clans était le seul évènement qui les arrachaient à leur cocon de verdure luxuriante.
Gouffre des Songes n'aurait pas voulu vivre ailleurs; le Clan de la Jungle, il y a des lunes et des lunes de ça, n'avait pas pu mieux choisir la place où il avait posé leurs valises. Malgré tout, la guerrière à la fourrure d'obsidienne
avait tenu à se rendre à ce rassemblement. Elle aimait savoir dans quel état étaient les autres troupes, leurs faiblesses, leurs forces. Tandis que les Clans prenaient leurs marques, Songes s'était isolée, observant les chats qui passaient devant elle, écoutant leurs conversations, guettant leurs réactions. Elle était sereine en cette douce soirée d'été. On entendait les hiboux hululer doucement, malgré le brouhaha de miaulements qui résonnait. Une voix retentit près d'elle. Une voix toute douce et timide, presque attendrissante. Intérieurement, elle se maudit de ne pas l'avoir senti arriver. Mais avec tant d'odeurs félines, elle s'était faite surprise. La femelle se retourne alors, et ses orbes émeraudes se posent sur un chat, du même âge qu'elle environ, à la fourrure cotonneuse. Elle le détaille un instant, majestueuse, et son visage carré se pare d'un air amusé. Quel drôle de bonhomme! Elle écoute attentivement parler, curieuse de savoir ce qu'il avait à dire. Il la complimente sur ses yeux. Elle a horreur qu'on la complimente, malgré son orgueil. Sa fierté, à elle, se présentait sous cette forme: elle aimait prouver aux autres par ses actes et ses mots qu'elle était supérieure.

« On ne m'a pas parlé de toi. Mais tu sais, je préfère me forger mon propre avis. C'est moi qui te dirai si je te trouve embêtant ou trop banal. » lui répond-elle alors, d'une voix calme, accompagnée d'un léger rictus.

Feuille de Ronces, car c'est son nom, la distrayait, à cet instant. Il semblait regretter absolument chacune de ses paroles. Elle le considère un instant, détaillant son regard mordoré, puis le reste de son corps couvert de cette fourrure que ses yeux paraissaient caresser.

« Tu penses que j'ai besoin d'avoir de la compagnie? Observer les apprentis surexcités et les vétérans nostalgiques est souvent très intéressant. Mais tu le parais aussi. Gouffre des Songes, du Clan de la Jungle. » se dévoile-t-elle alors, l'invitant subtilement à rester auprès d'elle.



© Truth.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://aestaas.tumblr.com http://breathing-ocean.forumactif.org/t1021-hey-young-blood http://breathing-ocean.forumactif.org/t127-always-biche
VOLCAN
☼ Pseudo : lyall (Elodie)
☼ Messages : 245 ☼ Arrivée sur l'île : 01/07/2014
☼ Double-Compte : x

MY CAT LIFE

☼ Rang : guerrier étonné
☼ Âge en lunes : 23
(when fire meets water)
(let's pretend)
le volcan en indianred, la plage en royalblue et la jungle en seagreen

Message(#) Sujet: Re: let's pretend; flashback w/ gouffre des songes Mer 26 Aoû - 21:51


trois lunes auparavant.

c'est une voix calme et avisée qui lui chatouille les oreilles. qu'elle ne le connaisse ni de nom ni de vue ne lui est pas surprenant. bien trop peu de gens connaissent feuille de ronce, prennent le temps de parler avec lui ou tout simplement d'apprendre son nom. feuille de ronce s'en rappelle, l'unique fois où il s'était posée la question, c'était à voix haute, non loin de son père. « pourquoi est-ce que personne ne me remarque ? » la voix grave de son paternel n'avait pas tardée à se faire entendre, et feuille de ronce, autrefois petite ronce, avait compris. mais jamais appliqué le conseil. « c'est parce que tu passes trop inaperçu, use un peu de ton charisme et ouvre-toi aux autres. » l'avait sermonné un jour son père. il est trop lui-même, voilà ce que son père lui-même l'avait dit. l'avait reproché. mais c'est lorsqu'on est soit même que l'on plaît, n'est-ce pas? feuille de ronce surveille l'expression de la femelle d'un oeil distrait. il surprend une drôle de mimique naître au coin de sa gueule. un tic comme un autre, sans doute.

il s'avance une seconde fois de la femelle, d'un pas souple, abandonne sa mine nerveuse. elle a accepté de dialoguer avec lui, il se détend et choisit de répndre à sa question. bien qu'elle ne semble pas en être une. elle semble être de celles qui sont jetées dans le vide pour l'exemple. pour bien prouver que la cause est là, et ne peut « on a tous besoin de compagnie... certains plus que d'autres... », qu'il marmonne doucement. bien sûr, l'accent utilisé par la chatte lui souffle bien qu'elle refuse le contact. il ajoute un avis personnel dont il se fait la réflexion sur le moment-même. « sans compagnie, les tyrans ne sont que des rois sans gardes. sans compagnie, les chats comme nous, ils meurent tristes et isolés. voilà ce que j'en pense. » feuille de ronce regarde longuement gouffre des songes, parce que c'est nom. « aimerais-tu mourir seule et malheureuse, gouffre des songes? les songes qui sont en toi, sont-ils tous engloutis par l'oeil d'un puits noir? (...) non, je ne pense pas. » il se tait soudainement. prend conscience de ses paroles. qu'avait-il clamé, déjà? il a parlé mais ne s'est pas écouté. il va s'asseoir à la gauche de gouffre des songes. il laisse volontairement une distance honorable entre leurs deux personnes. feuille de ronce est brûlant, son coeur bat et semble déchirer sa poitrine. il est exténué sans rien faire. foutu corps. foutu coeur. celui de gouffre de songes doit sûrement être régulier et maîtrisé à la perfection. c'est ce qu'il déteste avec lui-même, feuille de ronce, c'est qu'il perd le contrôle bêtement. elle va finir par croire qu'il ne parle jamais avec autre chose que sa tête. presque affolé à cette perspective, il lâche; d'un ton assuré. « je m'y connais en observation, tu sais. à la longue, elle perd de son charme. cela fait vingt lunes que j'observe, et je n'ai jamais rien vu qui en vaille la peine. mais j'attends, elle ne tardera pas. je vais m'en donner les moyens. » c'est une petite confession comme ça. c'est vrai. toute sa vie, il est toujours resté effacé, à regarder les jeux, à admirer les prouesses, les disputes. une ombre que l'ombre elle-même ignore. une ombre furtive née dans le mauvais clan. mais lui aussi, il a observé, cette nuit. elle plus que tous les autres. cet aura de sûreté, de puissance mesurée, il l'a vu en elle. « tu sembles être au-dessus de tout ce qui se passe ce soir, j'ai l'impression. ton truc à toi, c'est lire les autres, je me trompe? », lui confie-t-il, le regard perdu droit devant lui. il n'a pas vraiment conscience des mots qui s'échappent de sa gueule. il parle trop sans réfléchir. peut-être que les chefs se hissent tour à tour sur les trois galets, peut-être qu'ils commencent l'assemblée. il ne s'en rend pas compte. il n'y a que ses pensées qui s'entrechoquent sans cesse. le monde réel se dérobe lentement sous lui. il n'y a qu'elle et son sourire tordu.

hj: c'est la soirée des rps bizarres st je modifie sans soucis, je ne sais pas d'où j'ai sorti ce truc cry2

_________________

présence réduite // ldd de flying pumpkin, av ©️ dripping alchemy. de bazzart
and if you're b r o k e n i'll mend you and
keep you sheltered from the storm that's raging on now
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: let's pretend; flashback w/ gouffre des songes

Revenir en haut Aller en bas

let's pretend; flashback w/ gouffre des songes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» Mon petit mur du Gouffre de Helm :D
» Gouffre de helm (aide)
» [RP Flashback] Entre Nymphomanie et Psychopathie...
» [tuto] Gimli et Legolas au gouffre de Helm

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BREATHING OCEAN. :: RPG :: Terres Libres :: Trois Galets-