BREATHING OCEAN.


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Libre ♣ Oh dear, we're in trouble. | abandonné

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://breathing-ocean.forumactif.org/t988-noir-corbeau http://breathing-ocean.forumactif.org/t989-noir-corbeau
JUNGLE
☼ Pseudo : Peluuches
☼ Messages : 53 ☼ Arrivée sur l'île : 18/07/2015

MY CAT LIFE

☼ Rang : Lieutenant
☼ Âge en lunes : 30 lunes

Message(#) Sujet: Libre ♣ Oh dear, we're in trouble. | abandonné Sam 18 Juil - 23:25

Libre ♦ Oh dear, we're in trouble


L'onde traversa le lac comme une étoile filante traverse la nuit. Elle se répercuta, lentement d'abord, puis en de gigantesques cercles concentriques, heurtant petit à petit nénuphars, poissons, galets, de l'infiniment petit à l'infiniment grand qui concevait cet écosystème grandeur nature. Il n'y avait que la caresse doucereuse d'une lune acariâtre pour tenir compagnie à Noir Corbeau, rien que le vent frais ruisselant sur ses moustaches, et les infimes odeurs, les infimes fragrances de toute cette nature environnante. Cette intimité avec la nature le rendait... heureux. Cette solitude étouffante le rendait presque... béat.

Il en avait marre de voir autant de monde. De toujours être entouré. Sa paillasse était accolée à celle de deux autres félins. Les patrouilles, de chasse comme de frontières étaient toujours constituées de deux à quatre de ses congénères. Même ses moments de solitudes propice au recueillement étaient toujours dérangées par un "Ca va, Noir Corbeau ?". Oui, ca va, bon sang de bois. Pourquoi ca n'irait pas ?! Est-ce que j'ai l'air de mal aller, par hasard ?! Autant de phrases qui lui passaient par la tête, mais qui ne dépassaient jamais le cœur de son esprit ; elles seraient mal interprétées, mal vues, considérées comme violentes. Eh oui, l'autre était toujours là pour être gentil, pour s'inquiéter. Et si l'on avait pas besoin de cette inquiétude ? Noir Corbeau n'avait pas besoin de cette médiocre inquiétude qui n'était jamais basée que sur une curiosité presque malsaine. Noir Corbeau n'avait pas envie de sourire, et il ne ferait pas l'effort pour deux ou trois ignares qui ne le connaissaient même pas.

Il avait beau être lieutenant depuis peu, il n'aimait pas spécialement tous les membres de son clan. Il y avait bien deux trois félins avec qui l'entende était cordiale, voire même bien plus que cordiales, on pouvait même appeler ca des "amis". Mais pour le moment, ce dont il avait éperdument besoin, c'était de solitude.

Réveillé par un triste cauchemar estival, le matou bicolore s'était levé en toute discrétion au milieu de la nuit, évitant habilement deux patrouilles pour s'échapper quelques instants de toutes ces responsabilités claniques. Il n'était pas en chef, il n'avait pas encore l'étoile pour le porter sur les sentiers de la sérénité et de la sagesse, mais il voyait déjà toute la difficulté que cette tâche représentait. Il n'avait pas peur, il ne savait simplement pas s'il était de taille. Si la perte de son être aimé ne le détruirait pas complètement.

Il reposa son regard triste sur les abords du lac, contemplant la lente course de l'astre ivoire dans un ciel d'encre. Sans nuage, il révélait tout un panel d'étoiles colorées, toutes plus scintillantes les unes que les autres, se reflétant dans l'étendue de jais du point d'eau. Il n'y avait que cette brise, cette toute petite brise pour lui tenir compagnie. Il ferma un instant les yeux, se prit à ronronner, comme s'il pouvait sentir la présence de sa si belle compagne à ses côtés. Il n'y avait rien, bien sûr, juste un fantôme énigmatique du passé, juste une sourde douleur qui prenait ses entrailles à chaque fois qu'il pensait à elle et son parfum.

Une brindille craqua derrière lui. Il ne se retourna pas, ennuyé. Amour Perdu n'avait pas de corps pour faire craquer une brindille. Celui ou celle qui venait de troubler cette paix, cette si fragile paix, n'était autre qu'un fils de clan.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://equestria-tales.forumactif.org/ http://breathing-ocean.forumactif.org/t966-take-a-bow-traqueur-de-chimeres http://breathing-ocean.forumactif.org/t985-traqueur-de-chimeres
JUNGLE
☼ Pseudo : queeny.
☼ Messages : 35 ☼ Arrivée sur l'île : 04/07/2014

MY CAT LIFE

☼ Rang : guérisseur .
☼ Âge en lunes : vingt-cinq lunes.
calme — lunatique — moqueur — narcissique — sarcastique — sur de lui — arrogant — rêver — passionné — aimant — dévoué —renfermée — possessif — chieur — petit — yeux bleu — aime le contrôle — mais maladroit — élégant — charmer.


Message(#) Sujet: Re: Libre ♣ Oh dear, we're in trouble. | abandonné Dim 19 Juil - 11:26


oh dear, we're in trouble now.


Ce n'était pas dans son habitude de suivre le lieutenant, à vrai dire, il ne suivait personne hormis son ombre. Il ne préférait pas se mêler des affaires des autres, il avait déjà assez de soucis à régler avec ses tords du passé, ce n'était pas le moment de provoquer d'autres regrettables événements. Chimère était tranquille dans son coin et ne demandait de l'aide à personne, ce n'était pas  dans son genre de venir vers les autres pour leur demander si la vie va bien, si ils n'ont pas envie de sauter d'une falaise au passage et si les gosses ça marche aussi. Parce que, tant qu'on y est, c'est bien des faire des gosses. Non. Absolument pas. Pourtant, ça ne l'avait pas empêché de suivre Noir Corbeau. Il invoquera toujours l'excuse, cette excuse du "c'est pas moi c'est lui", que c'est Noir Corbeau qui l'a suivi, ou plutôt, qui à eu la mauvaise idée de vouloir se balader là où il avait décidé d'aller cueillir des plantes et, curieux de savoir pourquoi il avait quitté le camp, il l'avait suivi. C'est tout. Parce que Traqueur de Chimères n'avouera jamais à quelqu'un qu'il lui arrive d'enfreindre ses propres règles et de s'intéresser à une autre personne que lui même. Tout allait très vite dans la tête de Traqueur, il savait ce qu'il faisait et pourquoi il le faisait. Il savait qu’inéluctablement il allait devoir lui adresser la parole. A moins que celui-ci n'apprécie les dialogues sourds. Ce dont il doutait très fortement. Traqueur n'avait jamais comprit ce besoin qu'avaient les autres de parler. Si le silence est d'or, on dit que la parole est d'argent. Mais pour lui, les mots sont plus du poison qu'autre chose. On peut faire bien plus de mal avec des mots, tranquillement couché dans l'herbe qu'un guerrier pourrait en faire avec ses griffes et ses crocs. Et c'est bien pour cela que le code existe, car ce sont des mots. Et les mots régissent le monde. Les ancêtres doivent  bien rire de leur bêtise et leur ignorance, les voir enfreindre le code. Comme-ci on ne le voyait pas. Mais tout se sait. Car il y aura toujours quelqu'un pour mettre les mots sur des faits. Sous ses pattes il sent que la terre craque, gémit de sa présence. Et dès l'instant on sa propre brusquerie lui vient à l'oreille, il sait que l'autre l'a vu. Ou du moins. Entendu. Il sait qu'il est là et il sait qu'il va devoir poser des mots. Mais il n'en a pas envie. Il se contente d'aller à ses côtés et d'attendre. Même s'il cède bien trop vite. « Bonjour, Noir Corbeau. » Sans même lui adresser un regard. Il ne regarde pas, c'est l'eau qui le contemple. Il reste de marbre. « Que vous évoque cette étendue ? » Il se hasarde, essaye, décide de donner sa confiance. De lui permettre de la connaître un peu mieux. A travers des mots, donc. Ceux qui reflètent ce qu'il est. « Elle me rappelle, à quel point nous ne sommes rien, tout en croyant être quelque chose. »



_________________

pay, you must pay, you must pay for your crimes against the Earth.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://breathing-ocean.forumactif.org/t988-noir-corbeau http://breathing-ocean.forumactif.org/t989-noir-corbeau
JUNGLE
☼ Pseudo : Peluuches
☼ Messages : 53 ☼ Arrivée sur l'île : 18/07/2015

MY CAT LIFE

☼ Rang : Lieutenant
☼ Âge en lunes : 30 lunes

Message(#) Sujet: Re: Libre ♣ Oh dear, we're in trouble. | abandonné Dim 19 Juil - 15:09

Traqueur de Chimères ♦ Oh dear, we're in trouble


La brise apporta une odeur plus ténue, plus pressante à la truffe de Noir Corbeau. Il la connaissait bien cette odeur ; et pour cause, il la portait. C'était les odeurs du trèfle, des lianes, de la mousse et des écureuils roux. C'était une odeur qui le rassurait malgré lui, qui le faisait se sentir chez lui. Il se détendit un instant tout de même. Rencontrer un membre d'un autre clan n'était jamais une partie de plaisir, bien que son haut rang lui vaille quelques œillades bienveillantes. Les félins ne cherchaient pas la bagarre avec un lieutenant, bizarrement.

Et encore moins avec un guérisseur, comme pouvait le témoigner la présence de Traqueur de Chimères. Noir Corbeau n'avait pas beaucoup côtoyé le guérisseur, car il était devenu apprenti au moment où il allait quitter ce rang. Aujourd'hui il s'agissait d'un petit matou élégant, tigré au regard de glace, que le lieutenant ne visitait pas plus. Non pas qu'il ne se blesse jamais (éternel maladroit c'aurait été une litote), plutôt qu'il n'aimait pas perdre trop de temps dans cette tanière aux odeurs désagréables. C'était ainsi qu'il avait écopé d'une belle infection à la patte vers la fin de son apprentissage pour ne pas avoir désinfecté une sale plaie au coussinet. Depuis, il se méfiait mais essayait quand même de passer voir le guérisseur de temps en temps. Surtout que Traqueur de Chimères n'était pas désagréable comme personnage : pas du genre à s'épancher sur un problème ou un autre. Pragmatique et plutôt silencieux, le bicolore le plaignait de devoir se coltiner les reines et les vieux à tour de bras. Quoi que, peut-être voudrait-il prendre un apprenti ? Il mit cette question dans un petit coin de sa tête, se promettant d'aborder le sujet avec Traqueur de Chimère. Peut-être avait-il eu un présage du Clan des Étoiles ? Ou alors un apprenti plutôt perspicace dans le clan ? Noir Corbeau ne savait pas bien comment tout cela fonctionnait, il avait juste été témoin du désespoir de sa petite sœur, lorsque Nuage de Colombe avait compris que la destinée de guérisseuse ne serait jamais à sa portée.

Traqueur de Chimère s'approcha à petit pas de lui, et le salua. Noir Corbeau continua de contempler le lac d'un air morose, mais hocha discrètement la tête en guise de salut. Sa longue queue touffue vint se poser sur ses petites pattes blanches, et il laissa la chaleur estivale caresser on pelage en bataille. « - Que vous évoque cette étendue ? » demanda finalement son compagnon, souhaitant peut-être briser le silence.
Il était connu que le silence était honteux dans les relations. Pourtant, Noir Corbeau les appréciait autant que les paroles. Il était en compagnie d'un réel ami lorsqu'il savait pouvoir garder le silence sans se faire juger. Il savait bien que Traqueur de Chimère ne faisait pas ca pour être poli : le chat savait se défaire de toutes ces responsabilités civiles, de tous ces palabres ennuyants. Peut-être était-il d'humeur badine, en ce soir d'été ? « Elle me rappelle à quel point nous ne sommes rien, tout en croyant être quelque chose. » Noir Corbeau s'esclaffa, ce qu'il ne faisait pas si souvent ces derniers temps. « - Et c'est moi qu'on dit d'humeur maussade ? s'amusa-t-il. Je pense plutôt au calme, à la paix, quand je viens ici. On ne se bat pas pour garder ce lac. Il était là quand je suis né, il est là aujourd'hui, et il sera encore là quand je mourrai. C'est rassurant, quelque part. » Il contempla encore un instant la grande étendue, comprenant un peu ce que voulait dire le guérisseur. « - C'est un peu triste comme façon de le dire, mais oui, tu as raison. Nous ne sommes rien comparés à ce lac. » Quelques instants encore ses yeux se perdirent dans l'immense point d'eau dans lequel se reflétait quelques étoiles. « - Parfois je me dis que ca ressemble vachement au Clan des Étoiles. Mais ca doit être différent pour toi, car tu leur parles... Enfin, ca m'arrivera peut-être un jour aussi. » Il leva les yeux au ciel, cherchant quelque part un clin d'œil de la part de ses ancêtres... Ou qui savait, peut-être d'Amour Perdu elle-même.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://breathing-ocean.forumactif.org/t1023-i-ll-be-by-your-side-wherever-you-re-falling-echo-de-la-galaxie-en-cours#14393
VOLCAN
☼ Pseudo : frozen melody (Marie).
☼ Messages : 149 ☼ Arrivée sur l'île : 01/11/2014

MY CAT LIFE

☼ Rang : guerrière.
☼ Âge en lunes : vingt-deux lunes.
SAY YOU'LL REMEMBER ME

I'LL BE BY YOUR SIDE

LOVE ME LIKE YOU DO

Message(#) Sujet: Re: Libre ♣ Oh dear, we're in trouble. | abandonné Dim 6 Sep - 12:15

RP archivé
Si vous souhaitez le récupérer, envoyez un mp au Gardien de lÎle I love you

_________________


petite gazelle x nuage de la gazelle x danse de la gazelle x étoile de la gazelle x chute de la gazelle
« and i'll be by your side, wherever you're falling »

Galak, Reine, Lumi :
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: Libre ♣ Oh dear, we're in trouble. | abandonné

Revenir en haut Aller en bas

Libre ♣ Oh dear, we're in trouble. | abandonné

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Libre ♣ Oh dear, we're in trouble. | abandonné
» Ferrin ❧ « Oh dear, we're in trouble... »
» Oh Dear, we are in trouble [PV Clyde]
» [Libre] He is aliiiiiive ! ... Or not. | Albus [Abandonné]
» Troubles en Mer Nordique (libre. info sur le rp dans la foire au rp)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BREATHING OCEAN. :: Archives :: Archives :: RPG :: RPs-